3 nouveaux cas de thrombose rare en France dans les jours suivant l’administration d’AstraZeneca

Trois nouveaux cas de thrombose rare ont été signalés à l’ANSM, tous survenus en moyenne neuf jours après la vaccination AstraZeneca.

Les cas ont été confirmés dans le dernier rapport de l’ANSM sur les effets secondaires des vaccins, pour les dates du 19 au 25 mars.

Cela porte le nombre total de cas de thrombose signalés à 12, dont quatre patients sont décédés.

Les cas concernaient tous des femmes sans aucune affection connue auparavant, dont neuf étaient des personnes âgées de moins de 55 ans et trois de plus de 55 ans.

Aucun lien avec la vaccination AstraZeneca n’a encore été établi et l’ANSM a qualifié les incidents de «très rares».

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a continué à dire que le rapport bénéfice / risque du vaccin était toujours positif et a continué à conseiller aux gens de se faire vacciner le plus tôt possible.

Dans un communiqué, l’EMA a déclaré: « Aucun lien de causalité n’a été prouvé, mais c’est possible, et des analyses sont en cours. »

L’EMA a réuni un comité d’experts pour évaluer les actions futures possibles, les facteurs de risque adjacents et toute autre donnée pertinente qui pourrait expliquer les cas récents. Leurs conclusions seront discutées lors d’une réunion européenne du 6 au 9 avril.

Symptômes à surveiller

Dans l’intervalle, l’ANSM a continué de conseiller aux personnes en France de se faire vacciner au plus vite mais d’être conscient des symptômes suivants, et de consulter immédiatement un médecin en cas d’effets secondaires sévères ou persistants dans les trois jours suivant la vaccination. :

ecchymose au site d’injection.

L’ANSM a déclaré que les professionnels de santé doivent être conscients des «signes et symptômes de la thromboembolie avec ou sans thrombocytopénie chez les personnes vaccinées par le vaccin AstraZeneca».

La thromboembolie fait référence au moment où un caillot sanguin bloque un vaisseau sanguin; la thrombocytopénie est une affection qui entraîne une faible numération plaquettaire, ce qui peut entraîner des problèmes de coagulation sanguine.

Niveaux de risque

Selon les derniers chiffres de l’EMA, il y a eu 44 cas de thrombose suite au vaccin AstraZeneca dans l’Espace économique de l’UE, y compris l’UE, l’Islande, la Norvège et le Liechtenstein.

En France, il y a eu 12 cas, dont 4 décès, sur 1,9 million de doses du vaccin AstraZeneca administrées.

En Allemagne, 31 cas de suspicion de thrombose – dont 19 avaient également une baisse des plaquettes – ont été rapportés à ce jour, dont neuf décès. Cela équivaut à un cas pour 100 000 doses.

En Norvège, il y a eu cinq cas, dont trois décès, sur 120 000 injections.

Au Royaume-Uni, qui a principalement utilisé le vaccin AstraZeneca pour sa campagne, il y a eu 30 cas, dont sept décès, sur 18,1 millions de doses administrées.

Le mercredi 31 mars, l’EMA a déclaré: «Les avantages du vaccin d’AstraZeneca dans la prévention du Covid-19, qui entraîne des hospitalisations et des décès, l’emportent sur les risques d’effets secondaires.

«Pour le moment, les évaluations n’ont pas identifié de facteurs de risque spécifiques pour ces événements très rares tels que l’âge, le sexe ou des antécédents médicaux comprenant des problèmes de caillots sanguins.»

Procès

De retour en France, la famille d’une femme de 38 ans décédée d’une thrombose après avoir reçu une dose du vaccin AstraZeneca, a déposé une plainte officielle auprès du parquet de Toulouse, en vue de «faire enquête» , a déclaré leur avocat à l’Agence France-Presse.

Autres vaccins

Les derniers chiffres de l’ANSM montrent qu’il y a eu 12 249 effets secondaires rapportés pour le vaccin Pfizer / BioNTech, pour la plupart «attendus et non sévères». Aucun nouveau cas n’a été signalé au cours de la semaine du 19 au 25 mars.

Pour Moderna, 577 effets secondaires ont été signalés, encore une fois «attendus et non graves», et aucun nouveau cas n’a été signalé du 19 au 25 mars.

Histoires liées

Covid France: Pourquoi les femmes signalent-elles plus d’effets secondaires des vaccins que les hommes?

AstraZeneca jab ré-homologué en France mais uniquement pour les plus de 55 ans

Le vaccin AstraZeneca Covid est sûr, selon l’Agence européenne des médicaments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *