acheter-un-logement-neuf-quels-sont-les-avantages-2

Acheter un logement neuf : quels sont les avantages ?

Après toutes ces années à mettre de l’argent de côté, j’ai de quoi acheter une nouvelle maison… et habiter vraiment chez moi ! Un programme de logements est justement en cours à côté de chez moi : je vais aller voir combien ils coûtent. Les avantages du neuf sont imbattables, je peux bien faire un petit effort.

Si j’investis dans le parc immobilier neuf, je prends une sacrée option sur la fiabilité de mon logement. Les chantiers intègrent les normes de sécurité successives et j’ai toutes les chances d’avoir des systèmes électriques ou de plomberie « dernier cri ». Des équipements qui me garantissent un bon Diagnostic de Performance Energétique (DPE) – ce qui est important si j’ai besoin de revendre mon logement.

Je me préoccupe surtout des règlements sur les économies d’énergie ? Pas de problème si j’achète un logement neuf : « RT2012 », « BBC », font partie du vocabulaire quotidien des promoteurs. Je suis sûr d’avoir un appartement ou une maison correctement isolé dans laquelle je n’aurai pas de gros travaux à faire avant plusieurs années. En plus, qui dit réglementation thermique dit factures allégées. Une maison « passoire » coûte beaucoup plus cher en fonctionnement à cause des déperditions d’énergie.

L’investissement locatif dans le neuf est largement encouragé

Plus encore que dans l’ancien, je peux profiter de nombreux dispositifs fiscaux si j’achète un logement neuf pour le louer dans la foulée. Le dernier en date est la loi Pinel – qui remplace le dispositif Duflot lancé dans la loi Alur. Il me permet de réduire mon impôt sur le revenu lorsque j’investis dans l’immobilier neuf.

Le principe : je peux réduire 21 % de la valeur de mon investissement de mon impôt,

Les modalités : pour être éligible à la défiscalisation Pinel, mon achat doit être réalisé entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2016,

Les limites : les sommes supérieures à 300 000 euros ne sont pas comptabilisées dans le calcul de la réduction fiscale.

Les conditions :

  • Je dois investir dans un bien immobilier conforme aux obligations de la Réglementation Thermique 2012,
  • Mon logement doit être dans une zone où le marché immobilier est « tendu ». La loi Pinel prévoit quatre zones : A, A bis, B1, B2,
  • Je dois fixer le loyer de mon appartement ou de ma maison selon les plafonds prévus par le dispositif Pinel,
  • Je dois m’engager à louer mon bien pendant au moins 9 ans,
  • Je ne peux pas cumuler d’autres dispositifs de défiscalisation immobilière avec l’avantage Pinel.

Si je préfère louer un appartement meublé, je peux devenir LMP (Loueur de Meublé Professionnel) ou LMNP (Loueur de Meublé Non-Professionnel). Et bénéficier d’une fiscalité avantageuse.

Partager Tweeter Envoyer Partager