Actualité UE: Clément Beaune dévoile un complot visant à faire du français la langue officielle de l’UE – «Brits do it» | Politique | Nouvelles

Le ministre français des Affaires européennes a annoncé un nouveau plan de mise en valeur de la langue française et de relance de son utilisation au sein des instances internationales, notamment dans l’UE. M. Clement, avec le ministre français du Tourisme Jean-Baptiste Lemoynem, fera pression pour que le français remplace l’anglais comme langue officielle de l’UE maintenant que le Royaume-Uni a quitté le bloc.

Ils écrivaient dans Le Figaro: «« Honni est qui mal y pensant », en français, est la devise de l’Ordre de la Jarretière, le plus important de la chevalerie britannique, depuis le XIVe siècle.

«Si les Anglais continuent de parler français, pourquoi ne ferions-nous pas de même, nous Européens?

«Même si la langue française est vivante, florissante, son enseignement se développe à travers le monde, c’est avec nous, au sein des institutions européennes, qu’elle souffre.

« Menons le combat! »

Le couple a déploré l’utilisation continue de l’anglais dans les réunions de travail de la Commission européenne et du Conseil européen.

Le a écrit: « A la Commission, au Conseil de l’Union européenne, dans les agences, organes et administrations, les réunions de travail se tiennent trop souvent en anglais, donnant lieu à des rapports et des communications en anglais, même si cette langue n’est pas maintenant plus que celle de deux États membres.

«Penser dans une langue, c’est adopter ses codes, ses concepts et ses modes de pensée.

LIRE LA SUITE: Boris sous le feu des plans de tests obligatoires pour les vacances à l’étranger

Le commentateur de droite français Éric Zemmour a déclaré que la langue anglaise avait « écrasé » le français et a appelé au boycott de l’anglais dans l’UE.

M. Zemmour a fait valoir que maintenant que le Royaume-Uni a quitté le bloc de Bruxelles et que seuls deux pays restent dans l’UE avec leur première langue comme l’anglais, il était temps de rappeler le français comme langue officielle de l’UE.

Il a déclaré: «L’anglais a complètement écrasé les autres langues, en particulier le français.

«En effet, si les Britanniques n’étaient pas partis, si le Brexit n’avait pas eu lieu, nous n’aurions pas cette discussion.

« L’anglais était accepté par tout le monde, y compris les Français. »

Il a poursuivi: «Maintenant que le Royaume-Uni est parti, il n’y a plus que deux pays anglophones: Malte et l’Irlande.

«Pas tant que ça par rapport à l’ensemble de la population de l’UE.

«Je pense que c’est le moment de lancer une contre-offensive en faveur du français, de rappeler que le français était la langue d’origine des institutions de l’UE, que l’anglais n’aurait pas dû le remplacer et qu’il n’y a plus de raison de parler anglais maintenant que le L’anglais est parti. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *