argent-de-poche-quand-comment-et-combien-donner-a-mon-enfant-2

Argent de poche : quand, comment et combien donner à mon enfant ?

Si l’argent peut vite devenir un casse-tête dans un couple, il peut aussi tourner au cauchemar avec les enfants… Voici quelques pistes pour gérer intelligemment ce sujet sensible.

C’est la condition minimale pour que notre enfant trouve vraiment du sens à l’argent de poche que nous lui donnons : mieux vaut qu’il sache compter et qu’il se rende compte que 10 est plus grand que 3 ! C’est surtout pour cela que les professionnels de l’enfance, régulièrement interrogés sur ce sujet, conseillent de donner les premiers euros autour de 7 ans.

Il n’y a pas de loi particulière sur le sujet : les parents sont libres de faire comme ils l’entendent. Certains pourront considérer que donner quelques pièces à des enfants plus jeunes est positif pour leur éveil dans la vie. Lorsque l’on parle de l’argent de poche, la question est de savoir si mon enfant est capable de comprendre la valeur d’une pièce ou d’un billet.

Les psychologues conseillent généralement de mettre en place des habitudes autour de l’argent de poche. Une fois par semaine ou tous les dix jours, les parents donnent une somme définie et indiquent à leur enfant ce qu’il peut acheter avec la somme : combien de bonbons, quel cadeau pour l’anniversaire de son meilleur copain…

A l’adolescence, tout travail mérite salaire

Au moment où les jeunes entrent dans l’adolescence, la question de l’argent de poche est liée à celle de l’indépendance. Là encore, mieux vaut laisser son ado acheter ce qui lui fait plaisir, surtout si ses besoins minimaux sont assurés par ses parents.

Puis au fur et à mesure, il faut lui apprendre à gérer un petit budget et l’inciter à se prendre en charge. En effet, plus tôt l’adolescent apprendra à se responsabiliser, plus tôt il saura repérer les dépenses utiles des dépenses futiles. Par exemple, on peut le laisser gérer les factures de téléphonie mobile, ses envies de vêtements de marque, l’essence de sa première voiture…

Une autre manière de le responsabiliser consiste à lui donner de l’argent de poche sous forme de « salaire » ou de « prime ». Par exemple, l’enfant convient avec ses parents d’une somme mensuelle pour ses loisirs et sa vie perso. Et une fois de temps en temps, lorsqu’il donne un coup de main pour l’entretien de la maison, il peut gagner une petite prime supplémentaire !