assurance-auto-quelles-sont-les-responsabilites-en-cause-2

Assurance auto : quelles sont les responsabilités en cause ?

Un accident de la route est vite arrivé… Est-ce que je serai indemnisé pour les dégâts causés à mon véhicule et à moi-même ? Est-ce que mon assurance couvrira les dommages que j’ai causés à autrui ? Cela dépend des responsabilités en cause, mais aussi des garanties auxquelles j’ai souscrit.

La garantie « tous risques », comme son nom l’indique, couvre l’ensemble des dommages subis par mon véhicule et ses passagers… et ce, quel que soit le type d’accident et quelle que soit ma responsabilité dans celui-ci.

Elle couvre également les dommages que je cause (ou que cause une personne conduisant mon véhicule) aux autres voitures et aux autres personnes.

Si je suis assuré par une « garantie dommage collision »

La garantie dommage collision couvre également tous les dégâts pris en charge par l’assurance tous risques, à l’exception des actes de vandalisme sur mon véhicule. Cela est valable que je sois responsable ou non de l’accident.

Petit bémol : cette couverture ne fonctionne que si je connais l’identité exacte du responsable de l’évènement.

Si je suis assuré « au tiers »

L’assurance au tiers est une assurance auto moins complète que l’assurance tous risques. Il s’agit de l’assurance auto minimale légale. Elle comprend une garantie appelée  » garantie responsabilité civile« , qui couvre les dommages infligés par ma voiture à d’autres personnes et véhicules.

Plus exactement, elle couvre les dégâts :

  • Dont je suis responsable, par négligence ou par imprudence,
  • Dont mes enfants ont été responsables.

La garantie fonctionne même si le véhicule ne circule pas, ou si les dommages ont été causés par les passagers !

En cas de responsabilité de mes enfants ou de moi-même, l’assureur ne réparera par contre pas les dommages causés à mon propre véhicule, à moi-même et à ses autres passagers.

En revanche : si je ne suis pas responsable de l’accident, mon assureur prendra en charge les dégâts que ma voiture et moi-même avons subis. Ensuite, il se tournera vers l’assureur de la personne qui est à l’origine du sinistre, pour qu’elle le rembourse. Mais je n’ai pas à m’en préoccuper : il faut juste que je connaisse l’identité du responsable !

Ne pas oublier : le bonus-malus !

Par ailleurs, mon assurance auto comprend forcément une clause de bonus-malus (à ne pas confondre avec le bonus-malus écologique !).

Son principe est simple : plus je roule prudemment, plus la prime d’assurance que je dois payer chaque année pour être couvert sera avantageuse. C’est ma responsabilité, pour chaque accident, qui est prise en compte.

Si durant toute une année, je n’ai provoqué aucun accident, ma prime d’assurance verra son coût baisser (jusqu’à une certaine limite).