assurance-quest-ce-quune-franchise-2

Assurance : qu'est ce qu'une franchise ?

C’est le couple inévitable du monde des finances personnelles : les assurances et leurs franchises. En signant pour une, on a toutes les chances de tomber sur la seconde. En clair, la franchise est la somme que l’assuré aura à assumer une fois que son assurance aura pris sa part des coûts d’un sinistre.

Lorsque je signe un contrat d’assurance, je paye une prime. En échange, j’ai la certitude qu’une partie des coûts et pertes consécutifs à un sinistre sera prise en charge. Une partie ! Car les contrats prévoient des seuils à partir desquels ils me remboursent, les montants situés en dessous sont à ma charge.

Voilà pour les généralités sur la franchise dans le domaine de l’assurance. En fait, deux catégories de franchise sont généralement admises :

  • La franchise dite « simple ». Le seul dépassement du seuil suffit à déclencher la prise en charge à 100% du sinistre. Autant dire que des coûts supérieurs à la limite permettent de supprimer la franchise elle-même. A l’inverse, l’assuré ne pourra pas compter sur son assureur pour des sinistres coûtant moins chers que le seuil de la franchise,
  • La franchise dite « absolue ». C’est le système classique de la franchise, à savoir que je serai remboursé de la somme entre le seuil de déclenchement de mes garanties et le coût global de mon sinistre.

Dans tous les cas, je dois regarder mon contrat d’assurance pour savoir sous quelle forme apparaît la franchise. Elle peut être présentée comme un montant fixé à l’avance ou comme un pourcentage pris sur la somme que l’assurance s’engage à me rembourser. Une troisième possibilité est une combinaison des deux dispositifs.

Dernière chose : la franchise est une des données qui peut me faire basculer chez un assureur plutôt que chez un autre ! Mais une absence de franchise n’est pas forcément synonyme d’économies. En s’engageant à rembourser la totalité d’un sinistre quel que soit son montant, mon assurance prend un risque important. Et me le fera payer lors du versement de ma prime dont le montant sera certainement augmenté !

Le principe de la franchise appliqué à l’assurance… maladie

Les assurances ne sont pas seulement auto, habitation ou multirisques. Les frais de maladie et d’hospitalisation sont aussi pris en charge par une assurance.

La franchise est donc arrivée dans le domaine de l’assurance maladie en 2008. Le principe est le même : l’assuré doit prendre en charge une petite partie de ses médicaments et de ses frais d’ambulance ou d’actes paramédicaux. Sont donc déduits des sommes remboursées par la Sécu :

  • « 0,50 euro par boite de médicaments,
  • 0,50 euro par acte paramédical,
  • 2 euros par transport sanitaire. » (Source www.ameli.fr)

La loi prévoit aussi des plafonds pour la franchise médicale : sur une année, un assuré n’assumera pas plus de 50 euros de prestations médicales, dans les limites des taux de remboursement de l’assurance maladie.

Partager Tweeter Envoyer Partager