au-retour-de-voyage-que-faut-il-declarer%e2%80%89-2

Au retour de voyage, que faut-il déclarer ?

Souvenirs, vêtements, aliments, alcools exotiques… Les voyages à l’étranger peuvent être l’occasion de nombreuses dépenses. Mais attention : en revenant en France, il peut être nécessaire de déclarer les biens que l’on transporte avec soi.

Lorsque je reviens en France, je n’ai pas besoin de déclarer les biens réservés à mon usage personnel que j’ai achetés dans l’Union européenne. Seuls certains types de biens, comme l’alcool, le tabac et les médicaments, doivent être déclarés au-delà d’une certaine quantité :

  • 800 cigarettes,
  • 200 cigares,
  • 1 kilo de tabac à fumer,
  • 10 litres de spiritueux,
  • 20 litres de produits intermédiaires (porto, madère…),
  • 90 litres de vin,
  • 110 litres de bière.

Par ailleurs, il existe des règles douanières particulières pour les collectivités d’outre-mer et les départements d’outre-mer français.

Si je reviens d’un pays extérieur à l’Union européenne

Si je reviens d’un pays non-européen, je dois déclarer mes biens achetés sur place si leur valeur totale dépasse un certain seuil :

Si j’ai moins de 15 ans, je ne déclare mes biens que si leur valeur dépasse 150 euros – quel que soit mon mode de transport.

L’alcool, le tabac et les médicaments font l’objet d’une déclaration à part, au-delà de certaines quantités :

  • 200 cigarettes,
  • 50 cigares,
  • 250 grammes de tabac à fumer,
  • 1 litre de spiritueux,
  • 4 litres de vin,
  • 16 litres de bière.

Partager Tweeter Envoyer Partager