Brexit: le Royaume-Uni demande à la France de restituer la tapisserie historique de Bayeux Politique | Nouvelles

Des personnalités clés du Royaume-Uni ont demandé le retour de l’artefact de fabrication britannique, qui est actuellement détenu en France – en particulier compte tenu du Brexit, a déclaré une source gouvernementale. Il a été produit à Canterbury et est le record le plus célèbre de la conquête normande de 1066 en Angleterre.

Mais la tapisserie de Bayeux de 230 pieds de long, qui se trouve dans un musée de la ville du nord de la France du même nom, est un objet fragile souffrant d’usure, comprenant des milliers de trous.

Il sera maintenant restauré pour la première fois depuis 1870, deux ans après un accord entre les deux pays pour le prêt de la tapisserie à la Grande-Bretagne, qui a été remis en question.

Antoine Verney, le conservateur en chef du musée de Bayeux, a déclaré: «Bien que ce soit une nouvelle décevante à entendre, nous continuerons à travailler avec nos homologues français pour examiner les options pour ramener cet artefact à la maison.

«La tapisserie est une vieille dame de près de 1 000 ans, une toile de lin très, très fine brodée de laine qui présente maintenant de multiples signes de détérioration.

«Toute manipulation de l’œuvre dans son état actuel peut conduire à de nouvelles altérations.

« C’est la raison principale de cette intervention. »

Loic Jamin, adjoint au maire de Bayeux en charge du tourisme, a déclaré qu’après sa restauration, il ne sera pas autorisé à quitter la France.

Il a dit: « La seule justification pour éventuellement le déplacer est de le restaurer. »

LIRE LA SUITE: Le vaccin est sûr – et nous sommes de retour sur la voie de la liberté

«Depuis que nous avons quitté l’Union européenne, nous tenons plus que jamais à montrer notre héritage britannique au monde.»

Le prêt de la tapisserie pour exposition en Grande-Bretagne a été annoncé lors d’une réunion en 2018 entre l’ancienne Première ministre Theresa May et le président français Emmanuel Macron, ce qui a été considéré comme un signe que des liens franco-britanniques étroits perdureraient après le Brexit.

Ils avaient déclaré que le prêt aurait lieu en 2022, mais cela semble désormais impossible en raison de la restauration qui ne devrait pas être achevée avant 2024.

La Tapisserie appartient à l’État français et attire 400 000 visiteurs par an, dont 70% de l’étranger.

Le prêt de la tapisserie pour l’affichage en Angleterre a été envisagé à deux reprises auparavant, mais les plans ne se sont jamais concrétisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *