camping-equipement-regles-et-frais-2

Camping : équipement, règles et frais

Vous en avez assez de l’hôtel et vous voulez instiller un peu d’aventure dans vos vacances. Pourquoi ne pas dormir sous une tente ? Le matériel, les frais et les règles à respecter : tout ce que vous voulez savoir sur le camping.

Que vous plantiez votre tente dans un camping ou en pleine nature, vous devez voyager léger, pour plus de mobilité. Tout d’abord : la tente. Si vous aimez les casse-têtes, vous pouvez acheter un modèle à piquets et arceaux. Le temps de montage dépendra de votre habilité aux puzzles. Sinon, vous pouvez prendre une tente dite « 2 secondes », qu’il vous suffira de lancer pour la monter automatiquement. Comptez entre 90 et 150 euros pour un modèle trois personnes.

Côté couchage, vous aurez besoin d’un matelas gonflable ou d’un tapis de sol, selon la sensibilité de votre dos. Pour respectivement une quarantaine et une dizaine d’euros, vous aurez du matériel de qualité. Quant au sac de couchage, il coûte entre 40 et 60 euros, selon le modèle. Ajoutez 10 euros si vous avez besoin de matériel résistant au froid (en dessous de 0 degré).

Enfin, prévoyez une lampe de poche, un couteau suisse et un cadenas pour fermer votre tente. Vous trouverez ce matériel chez tout équipementier spécialisé. Si vous vous déplacez en voiture, vous pouvez emporter avec vous des chaises et une table pliantes, pour les petits-déjeuners au soleil.

Le coût du camping

Si vous optez pour le camping sauvage, vous n’aurez évidemment aucun frais à payer. En revanche, sur l’un des 11 000 terrains que compte la France, vous devrez vous acquitter d’un tarif à la nuit ou à la semaine. Le premier est le plus courant. Il fluctue beaucoup en fonction des infrastructures présentes (piscine, nombre de douches, accès à l’électricité…). Le prix va de 15 à 30 euros pour un camping deux étoiles à parfois plus de 50 euros pour un quatre étoiles.

Vous pouvez payer en amont des frais de réservation dans certains campings particulièrement demandés, comme sur la Côte d’Azur ou la côte aquitaine. Concernant les tarifs à la semaine, vous bénéficiez en général d’un rabais de 10 à 20 % sur le prix à la nuit.

Quelques règles à respecter

Dans un camping payant, vous devez évidemment respecter le règlement intérieur. Les points les plus courants: respectez le matériel et les infrastructures, respectez les autres campeurs ou encore ne jetez pas vos détritus n’importe où.

Concernant le camping sauvage, les règles sont à peu près les mêmes. Ajoutez à cela les lieux où il est interdit de poser sa tente : les sites classés et/ou protégés, les plages et le littoral en général et les lieux interdits sur décision des autorités locales. Si vous repérez un champ ou une étendue herbeuse privés, demandez l’accord au propriétaire avant de vous installer. Enfin, emportez tout avec vous après votre passage, notamment vos ordures.