comment-monter-mon-dossier-de-rachat-de-credits-2

Comment monter mon dossier de rachat de crédits ?

C’est une arme anti-surendettement à manier avec précaution. Le rachat de crédits permet de regrouper tous mes emprunts en un seul. Avec à la clé, une baisse de mes mensualités et la possibilité de renégocier mon taux d’intérêts. Mais attention car le rachat de crédits augmente la charge globale du nouveau prêt.

Qu’on l’appelle rachat ou regroupement de crédits, le résultat est le même. Je veux faire baisser mon taux d’endettement, et je fusionne donc tous mes crédits en un seul. Crédit conso ou immo, prêt revolving, mais aussi certaines dettes… Je peux regrouper beaucoup de charges pour en rediscuter le taux et la durée.

Le premier levier est la durée de mon nouveau prêt. En regroupant mes crédits, je me prépare à plusieurs années de remboursement. Si j’augmente la durée, je pourrai avoir des mensualités plus légères, mais le coût global de mon crédit risque d’être plus élevé. En général, les taux sont plus importants lorsque les durées sont longues car la prise de risque du prêteur est plus importante.

Surtout, un remboursement de crédit se fait souvent en deux étapes : d’abord une majorité d’intérêts et une minorité de capital, puis l’inverse. Le taux s’applique sur le capital qu’il me reste à rembourser. Donc plus les mensualités sont légères, plus je rembourserai lentement le capital, plus les intérêts seront importants à l’échéance du prêt.

La deuxième conséquence d’un rachat de crédit est souvent une modification du taux. Liée d’abord au changement de durée du prêt, elle vient aussi de la conjoncture. Si les taux d’intérêts sont plus bas au moment de mon rachat de crédits que lors de sa souscription, je pourrais bénéficier d’une baisse.

Les papiers à fournir pour racheter mes crédits

Au moment de monter mon dossier de rachat de crédits, je dois d’abord justifier de mon identité et fournir des photocopies de :

Pour connaître le fameux taux d’endettement qui me pousse à regrouper mes crédits, je dois présenter mes revenus et mes charges :

  • Trois derniers bulletins de salaire et celui du mois de décembre précédant ma demande,
  • Deux derniers avis d’imposition,
  • Contrat de travail ou attestation de mon employeur,
  • Justificatif d’allocations (CAF, chômage, APL…).

Enfin, je dois être totalement transparent sur ma situation bancaire. Je dois donner :

  • Mes trois derniers relevés de compte(s) bancaire(s),
  • Mes justificatifs de prêts.

S’il y a un crédit immobilier dans mon « pool » de prêts à regrouper, je dois ajouter mes titres de propriété et les éventuelles taxes qui y sont liées.

Attention aux garanties !

Lorsque je monte mon dossier de rachat de crédit, je dois m’attendre à fournir des garanties.

Passage obligé : l’assurance. Comme à chaque fois que je veux emprunter de l’argent, je devrai souscrire une assurance décès invalidité. Elle permettra à mon prêteur de revoir son argent, même si je ne peux plus rembourser.

Certains établissements de rachat de crédit peuvent aussi demander une hypothèque immobilière en garantie. Je dois aussi compter la commission que prendra mon courtier ou mon intermédiaire pour la gestion de mon dossier.

Hors garanties, je peux me retrouver avec d’autres frais à fournir : pour certains prêts, mon banquier va me demander des pénalités de remboursement anticipé au moment du rachat.