comment-obtenir-le-pret-paris-logement-0-2

Comment obtenir le Prêt Paris Logement 0% ?

Bien sûr, j’aimerais réaliser mon rêve de devenir propriétaire parisien, mais je ne pourrai jamais assumer des mensualités trop élevées pour rembourser mon emprunt. Je vais étudier les conditions pour profiter du Prêt Paris Logement 0%, cumulable avec le prêt à taux zéro renforcé.

Faciliter l’accession à la propriété. C’est bien l’objectif du Prêt Paris Logement 0% (PPL 0%) instauré par la Ville de Paris. Je suis primo-accédant ? Ce dispositif est pour moi ! La capitale est l’exemple type d’une zone « tendue ». Difficile de construire, une offre existante très prisée et insuffisante, des prix élevés… pas facile de devenir propriétaire à Paris, surtout lorsque nos ressources sont limitées.

Pour demander l’aide du PPL 0% remboursable en 15 ans et acheter ma résidence principale, je dois répondre à plusieurs conditions :

  • Etablir ma résidence principale,
  • M’adresser à une banque ayant signé une convention avec la Ville de Paris,
  • Viser un logement dans un des 20 arrondissements de Paris intra-muros,
  • Habiter à Paris depuis déjà un an,
  • Avoir un emprunt global, hors PPL 0%, qui couvre 60% du prix d’achat,
  • Avoir des ressources limitées,
  • Ne pas travailler pour la Ville de Paris ou comme fonctionnaire de manière générale.

Pour fixer le montant de mon prêt à zéro intérêt, je dois présenter mon revenu fiscal de référence. Si je suis célibataire sans enfants, je pourrai recevoir 24 200 euros à taux zéro, si je déclare moins de 36 239 euros de revenus annuels. Que l’on soit deux ou plus dans le ménage, nous toucherons la même somme de 39 600 euros. Seul le plafond de ressources change. Et peu importe que mon projet concerne un logement neuf ou ancien.

Quand le PPL 0% se cumule avec le PTZ+

Lui aussi est sous conditions de ressources. Lui aussi à un acronyme étrange : PTZ+ Lui, c’est le Prêt à Taux Zéro renforcé. Si mon projet d’achat immobilier est trop important, je peux le cumuler avec le PPL 0% mis en place par la Ville de Paris.

Comme pour le Prêt Paris Logement, l’opération immobilière doit me permettre d’acheter ma résidence principale. Si je vise un logement neuf, je devrai m’engager à ce que mon logement soit BBC (Bâtiment Basse Consommation) ou qu’il respecte la RT 2012 (Réglementation Thermique). Pour acheter un logement ancien, je peux emprunter de l’argent avec le PTZ+ pour faire des travaux de performance énergétique.

Le Prêt à Taux Zéro renforcé dépend de mes ressources. Ainsi que des facteurs suivants :

  • Quelle est la zone du logement que je veux acheter ? Le marché a été découpé en quatre zones – A, B1, B2 et C.
  • Combien sommes-nous à occuper le logement ?
  • Combien ai-je déclaré aux impôts deux ans avant ma demande de prêt ?

Une personne seule qui habite en zone C ne devra pas gagner plus de 22 000 euros pour bénéficier du prêt à taux zéro. Pour une famille de 8 personnes ou plus habitant en zone A, le plafond est de 115 200 euros. Si une famille de 4 personnes cherche à acheter en zone B2, elle devra déclarer moins de 48 000 euros de revenus fiscaux. Le système de zones est le même pour déterminer quelle somme peut être prêtée. Elle fait changer un pourcentage appliqué au coût total de l’achat.

Partager Tweeter Envoyer Partager

  • Immobilier
  • Propriétaire
  • Crédit immobilier