Condor confirme que les effets personnels envoyés en France seront taxés

Image: ROB CURRIE. (30681248)

La compagnie de ferry répondait aux discussions sur les réseaux sociaux alors que les insulaires partageaient leurs expériences de voyage en France depuis la fin de la période de transition post-Brexit le 31 décembre.

Un porte-parole de Condor Ferries a déclaré que l’équivalent français de la TVA, connue sous le nom de TVA, était payable pour les marchandises transportées, par exemple vers une résidence secondaire.

Dans un communiqué, la société a déclaré: «  À partir du 1er janvier 2021, lorsque le Royaume-Uni a finalement quitté l’Union européenne, des frais supplémentaires s’appliquent désormais pour payer certains documents pour les particuliers qui souhaitent transporter des effets personnels vers et depuis le continent.

«Ces coûts peuvent inclure une TVA pouvant atteindre 20% de la valeur des marchandises exportées, ainsi que des documents détaillés exigés par les douanes et accises. Cela signifie fournir un inventaire de tous les articles et leur preuve de propriété, remplir les déclarations de transit, les douanes et les autorisations de sécurité ainsi que la preuve du domicile du passager.  »

Le porte-parole a ajouté que la question était entièrement entre les mains de, et directement contrôlée par, l’Agence française des frontières et avait imposé à Condor des «  exigences supplémentaires opérationnelles et administratives importantes  ».

« Aucune partie des changements depuis le 1er janvier n’est le résultat des actions de Condor », a-t-il déclaré. «Le travail impliqué prend beaucoup de temps et nous appliquons des frais administratifs aux clients pour la fourniture de ces services.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *