Coronavirus: qu’y a-t-il derrière le redressement d’AstraZeneca en France?

Ou les accusations du Royaume-Uni de nationalisme vaccinal français ont-elles été largement diffusées? Après tout, ce n’est pas une course, et si les Européens choisissaient de faire attention au vaccin AstraZeneca parce qu’ils estimaient qu’il y avait un manque de preuves cliniques pour les plus de 65 ans, ce ne serait pas la première fois que le principe de précaution de l’UE ralentirait les choses. .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *