COVID-19: Paris parmi 16 régions françaises devrait entrer en lock-out pendant un mois à partir de minuit demain | Nouvelles du monde

Paris fait partie des 16 régions de France confrontées à de nouveaux verrouillages à partir de minuit demain, a annoncé le Premier ministre du pays, Jean Castex.

Les mesures seront en place pendant au moins quatre semaines et seront moins restrictives que celles observées en mars et novembre derniers.

Les écoles resteront ouvertes et les activités de plein air pourront se dérouler dans un rayon de 10 km autour du domicile d’une personne.

Les magasins non essentiels, à l’exclusion des librairies, devront fermer.

Les voyages interrégionaux seront interdits et le couvre-feu nocturne dans tout le pays sera reculé d’une heure à 19 heures, heure locale (18 heures GMT).

Les autorités françaises se sont donné beaucoup de mal pour éviter de réimposer les mesures les plus strictes, après avoir compté auparavant sur les fermetures de week-end et les couvre-feux nocturnes.

La montée en flèche du nombre de cas de COVID, cependant, ainsi que la lenteur du déploiement du vaccin ont obligé le gouvernement à renforcer sa stratégie.

Cela intervient alors que la France a signalé jeudi 34998 autres cas de COVID-19 – en légère baisse par rapport aux plus de 38000 nouvelles infections la veille.

268 autres personnes sont également décédées, portant le nombre total de décès dans le pays à 91 679.

S’exprimant jeudi soir, M. Castex a déclaré que la France luttait contre sa troisième vague en raison de variantes de virus accélérant la transmission à travers le pays.

« Le moment est venu d’aller plus loin, avec des restrictions plus exigeantes là où les choses sont les plus critiques », a-t-il déclaré.

La France était l’un des près d’une douzaine de pays européens à suspendre le déploiement du vaccin Oxford / AstraZeneca plus tôt cette semaine, invoquant des inquiétudes concernant les rapports de personnes développant des caillots sanguins après le vaccin.

Cependant, M. Castex a déclaré que le déploiement reprendrait vendredi après-midi – et a confirmé qu’il recevrait également le vaccin à ce moment-là.

« Le vaccin AstraZeneca COVID-19 est efficace, comme l’a souligné le régulateur européen », a-t-il déclaré en référence à une déclaration antérieure de l’Agence européenne des médicaments (EMA).

Il a ajouté: « Il n’a que des effets secondaires relativement rares … il a un rapport risque / récompense positif. »

L’EMA a examiné les données relatives au déploiement d’AstraZeneca, déclarant jeudi qu’il était « sûr et efficace ».

Il a déclaré que les avantages de se faire vacciner l’emporteraient sur les risques possibles, notant que le jab n’était pas lié à un «risque global» de caillots sanguins.

L’Italie, la Lettonie et la Lituanie, comme la France, ont déclaré qu’elles reprendraient leurs déploiements respectifs après la déclaration de l’EMA, alors qu’une décision de l’Irlande est attendue demain; La Suède et l’Espagne la semaine prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *