diamants-et-louis-dor-dans-les-galettes-des-rois-2

Diamants et louis d'or… dans les galettes des rois !

Pour séduire les clients durant l’Epiphanie, certains pâtissiers ont trouvé une astuce originale. Au lieu de dissimuler de simples fèves dans leurs galettes des rois, ils y cachent de véritables petits trésors à l’intention des gourmands.

Le concept a vu le jour il y a des années mais fait de plus en plus d’adeptes chez les pâtissiers. Cacher un louis d’or ou un diamant dans une galette des rois fait bien sûr le bonheur de celui qui trouve cette fève d’exception, mais cela a un impact direct sur les ventes du pâtissier. Car le bouche-à-oreille fonctionne et les clients viennent de loin pour essayer de trouver la galette renfermant le trésor. De plus, la presse locale se fait souvent l’écho de ces opérations et contribue à leur succès.

« Habituellement, dans le mois, on vend 800 galettes et rien que ce matin, on en a déjà vendu 500 ! », se félicitait en 2010 un pâtissier de l’Eure qui avait placé deux diamants dans ses gâteaux. Le pâtissier a gagné de nouveaux clients et certains venaient plusieurs fois pour tenter leur chance.

Une bonne raison d’être gourmand !

Diamant d’une valeur de 2 000 euros, mini-lingot d’or, saphir, louis d’or, bague sertie de pierres précieuses ou même bon d’achat, les petits trésors à dissimuler dans les galettes des rois ne manquent pas.

Le plus souvent, pour des raisons de sécurité et pour ne pas que les clients avalent par mégarde un diamant, le trésor n’est pas directement caché dans la galette. Les gourmands doivent plutôt trouver une fève spéciale leur donnant le droit d’aller retirer le trésor chez le pâtissier ou chez un bijoutier partenaire de l’opération.

Sachant que le prix d’une part de galette est d’environ 2 euros, les personnes tombant sur une de ces fèves exceptionnelle peuvent en tout cas se féliciter de bien commencer l’année.

Partager Tweeter Envoyer Partager