Etudiants : quels avantages économiques ?

Faire des études a un coût… Heureusement, les étudiants ont accès à une large gamme de tarifs préférentiels, de réductions et de forfaits exceptionnels – dans des domaines variés : activités sportives et culturelles, transports, restauration…

Les cinémas et les théâtres proposent généralement des tarifs réduits pour les étudiants – à condition qu’ils n’oublient pas de prendre avec eux leur carte étudiant !

Par ailleurs, les jeunes de moins de 26 ans ont accès gratuitement aux collections permanentes des musées nationaux (comme le Louvre, le musée d’Orsay ou le MuCEM de Marseille) et aux monuments nationaux (Versailles, le Mont-Saint-Michel, l’Arc de Triomphe…). Les expositions temporaires des musées nationaux, elles, sont payantes, même pour les jeunes.

Clubs et salles de sport

Dans toutes les universités se trouve un SUAPS – « service universitaire des activités physiques et sportives ». Ce service propose des cours, des stages et des sorties sportives, gratuitement ou en échange d’une participation limitée.

Hors de l’université, les salles et clubs de sport font souvent bénéficier les étudiants de tarifs préférentiels.

Transports en commun

Un peu partout en France, les étudiants ont droit à des tarifs réduits sur leurs abonnements de transport en commun.

En Ile-de-France, par exemple, la RATP (RER, métro, tramway, bus…) propose un forfait annuel « Imagine R« , réservé aux étudiants de moins de 26 ans. Celui-ci coûtait 37,10 euros par mois pour la zone 1 et 2 (Paris et sa plus proche périphérie) au 1er janvier 2015. En comparaison, un abonnement annuel classique (le forfait « Navigo« ) coûte pour ces mêmes zones 66,50 euros.

Du côté des trains, la SNCF vend aux jeunes âgés de 12 à 27 ans une « carte de réduction jeune » : au prix de 35 euros par an, elle permet de bénéficier de réductions de 66% maximum sur les trajets. Les étudiants ont également accès à l’abonnement « Elèves, Etudiants et Apprentis » : au bout de 9 allers simples mensuels entre le domicile et la ville d’étude, une réduction de 50% est accordée sur le prochain voyage.

Clubs de sports, restaurants, cinémas… les établissements et professionnels proposant des tarifs réduits pour les étudiants sont variés.

D’autres professionnels et établissements accordent des réductions aux étudiants :

  • des établissements d’imprimerie, de photocopie et de reliure – ce qui est particulièrement utile lorsque l’on doit imprimer des mémoires ou des rapports de stage,
  • des restaurants et des fast-foods,
  • des constructeurs informatiques vendant des logiciels à petits prix…

Impôt : des exemptions possibles

Outre des tarifs réduits, les étudiants peuvent bénéficier d’avantages fiscaux.

Toute personne majeure qui perçoit des revenus doit les déclarer à l’administration fiscale et, si ces revenus sont suffisants, s’acquitter de l’impôt sur le revenu.

Mais si cette personne est étudiante, elle peut avoir la possibilité de ne déclarer qu’une partie de ses revenus. Pour la déclaration de revenus 2015, les personnes qui étaient étudiantes et avaient moins de 26 ans au 1er janvier 2014 avaient le choix entre :

  • déclarer la part de leurs revenus qui dépassaient 3 fois le montant mensuel du Smic (soit 4 336 euros),
  • ou bien déclarer la totalité de leurs revenus, mais bénéficier éventuellement de la prime pour l’emploi.

Partager Tweeter Envoyer Partager

  • Famille
  • Enfants
  • Impôts sur le revenu
  • Auto