Eurostar «  en pourparlers avancés  » avec le Royaume-Uni et la France sur les prêts garantis par l’État: CityAM

Eurostar serait en pourparlers avancés avec les gouvernements britannique et français pour obtenir des prêts garantis par l’État après la chute du nombre de passagers pendant la pandémie.

Le chef du groupe ferroviaire français SNCF, qui est le principal actionnaire d’Eurostar, a déclaré qu’il devait finaliser l’accord d’ici le mois prochain pour l’aider à survivre au reste de la crise Covid.

Lire la suite: L’effondrement de l’Eurostar serait «  désastreux  », prévient RMT

Jean-Pierre Farandou, directeur général de la SNCF, a déclaré que la France et le Royaume-Uni étaient en «discussions très avancées» avec Eurostar au sujet d’un éventuel prêt garanti par le gouvernement.

«Nous nous rapprochons du moment où Eurostar aura de réels problèmes de trésorerie. . . Le mois prochain, nous devons conclure ces discussions », a déclaré Farandou au Financial Times.

Le nombre de passagers sur les services Eurostar a chuté d’au moins 95% depuis que la pandémie de coronavirus a balayé l’Europe en mars de l’année dernière.

Les actionnaires ont déjà remis 200 millions d’euros pour faire fonctionner l’opérateur ferroviaire alors que le nombre de voyageurs a chuté.

Cependant, la firme a déclaré que l’argent était «limité».

«Nous espérons que ce sera des semaines [not months] car la situation financière va être très difficile fin mai, début juin », a déclaré Farandou au journal.

Lire la suite: Eurostar n’est «  pas notre société à sauver  », déclare Grant Shapps

Eurostar a eu des discussions avec le gouvernement britannique sur la possibilité d’un prêt commercial soutenu par l’État pour l’aider à traverser la crise, bien qu’il n’y ait aucune garantie qu’il y aura un accord, a déclaré le FT.

Il aurait eu des pourparlers sur 60 millions de livres sterling de prêts garantis par UK Export Finance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *