gaz-peages-trains-les-tarifs-qui-changent-en-mai-2015-2

Gaz, péages, trains… les tarifs qui changent en mai 2015

A chaque mois ses changements de tarifs… En mai, ce sont ceux du gaz, de certains trajets en train et des péages d’autoroutes qui sont concernés. Mais il ne s’agit pas des seuls changements pour mon budget.

Selon une annonce de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), les tarifs réglementés du gaz appliqués par GDF Suez diminuent de 1,16% hors taxe en mai. Cette baisse est plus importante pour les foyers utilisant le gaz pour se chauffer (diminution du prix de 1,2%) que pour ceux l’utilisant seulement pour la cuisson (0,4%).

Péages des autoroutes : pas de hausse jusqu’en 2016

Les automobilistes ne subissent pas de hausse des prix des péages autoroutiers en mai. Et pour cause : le 9 avril 2015, le gouvernement et les sociétés privées chargées de la gestion des autoroutes se sont mis d’accord sur un gel de l’augmentation des tarifs pour l’année 2015. L’augmentation des tarifs reprendra en janvier 2016. Le gel des tarifs de 2015 sera progressivement rattrapé, sur plusieurs années.

Eurostar : aller-retour Marseille-Londres à partir de 123 euros

Marseille-Londres en train et sans changement, c’est désormais possible ! La compagnie Eurostar lance à partir du 1er mai des lignes ferroviaires directes reliant Londres à :

  • Lyon, en 4h30, pour un tarif minimum de 111 euros (aller/retour, en 2e classe),
  • Avignon, en 6h, pour 123 euros au minimum,
  • Marseille, en 6h15, pour 123 euros au minimum également.

Baisse des indemnités maternité pour les indépendants

L’administration a décidé de modifier les règles de calcul des indemnités journalières maternité versées aux travailleurs indépendants (autoentrepreneurs, commerçants, artisans et industriels). A partir du 1er mai 2015 :

  • Les prestations versées en cas de maternité sont réduites de moitié, de sorte qu’elles atteignent 2 731,41 euros. Ce nouveau montant est transitoire, et ne sera effectif que jusqu’au 31 décembre2015,
  • Ces prestations sont divisées par 10 (soit 546,28 euros) pour les travailleurs indépendants dont le revenu annuel moyen sur les 3 dernières années d’activité est inférieur à 3 698 euros.

Partager Tweeter Envoyer Partager