gaz-stationnement-les-tarifs-qui-changent-en-fevrier-2015-2

Gaz, stationnement : les tarifs qui changent en février 2015

Attention ! Depuis le 1er février, les tarifs de stationnement résidentiel pour les habitants de Paris et de Lyon ainsi que le prix du gaz ont évolué. Voici ce qu’il faut savoir.

Bonne nouvelle pour les utilisateurs de gaz : après avoir augmenté en janvier 2015, son prix baisse d’un peu plus de 1% en février (1,27% en moyenne, hors taxe) !

Plus précisément, le prix du gaz va diminuer de :

  • 1,4% pour les habitations qui sont chauffées au gaz,
  • 0,9% pour les foyers qui utilisent du gaz uniquement pour chauffer l’eau et les plaques de cuisson,
  • 0,5% pour les logements qui n’utilisent le gaz que pour la cuisson.

En janvier, le prix du gaz avait grimpé de 1,8% du fait d’une augmentation de la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel (TICGN).

Ces évolutions de prix concernent les foyers qui sont soumis aux tarifs réglementés sur le gaz – au dernier trimestre de 2014, ils étaient 7,4 millions.

Paris et Lyon : hausse des prix du stationnement résidentiel

A partir de février, les habitants de la capitale vont devoir s’habituer à payer plus pour garer leur véhicule devant chez eux. La carte de stationnement résidentiel, en effet, est devenue payante depuis le 1er de ce mois. Ces tarifs sont les suivants :

  • Pour une carte valable un an : 45 euros,
  • Pour une carte valable 3 ans : 90 euros.

En plus de cette carte, les résidents doivent payer des tickets pour chaque jour de stationnement, qu’il faut poser derrière le pare-brise de sa voiture en plus de la carte de stationnement résidentiel. Leur prix a également augmenté en février :

  • 1,50 euros le ticket pour la journée, au lieu de 0,65 euros auparavant,
  • 9 euros le ticket pour 7 jours d’affilée, au lieu de 3,5 euros avant février.

A noter : le dimanche et les jours fériés, il n’est pas nécessaire d’acheter un ticket.

A Lyon aussi, le coût du stationnement pour les résidents augmente en février : 20 euros par mois, contre 16 euros jusqu’alors.

Partager Tweeter Envoyer Partager