Grande idée de Macron: demander aux électeurs de fixer les objectifs climatiques de la France | Monde

Le réchauffement climatique oblige déjà les propriétaires de vignobles français à changer. Ils ont vu le temps de récolte avancé de trois semaines au cours des 30 dernières années et la teneur en alcool de leurs vins augmente régulièrement au cours des dernières décennies.

À Bordeaux, on craint que de nombreux raisins traditionnels ne puissent pas résister à la hausse des températures, ce qui a incité les chercheurs à commencer une expérience pour découvrir si le touriga nacional, une variété portugaise habituée au temps chaud, pourrait être planté dans le sud-ouest de la France.

La défaite de Bordeaux pourrait être un gain pour la Bretagne.

Les scientifiques prévoyant que la région du nord-ouest traditionnellement humide et venteuse pourrait bientôt avoir un climat suffisamment ensoleillé pour les raisins, il est prévu de créer au moins 90 vignobles bretons – la première fois qu’elle aurait du vin significatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *