Jorge Sampaoli nommé nouvel entraîneur du club français de crise de Marseille

Publié le: 26/02/2021 – 22: 00Modifié: 26/02/2021 – 21:58

Marseille (AFP)

Marseille a nommé Jorge Sampaoli comme nouvel entraîneur, a annoncé vendredi le propriétaire américain du club français en difficulté, Frank McCourt.

Sampaoli, un Argentin très voyagé, remplace Andre Villas-Boas, suspendu le 2 février.

McCourt, qui avait promis de « profonds changements » au club, a également remplacé le président Jacques-Henri Eyraud, devenu la cible du mécontentement des fans, par le directeur sportif Pablo Longoria.

McCourt a déclaré qu’Eyraud rejoindrait le conseil de surveillance du club.

Marseille, deuxième lorsque la saison dernière a été écourtée, est septième cette saison, à 20 points du leader lillois.

« C’est un nouveau chapitre pour l’Olympique de Marseille, et je m’engage personnellement à en faire un succès », a déclaré McCourt dans le communiqué.

« J’ai confié la présidence du club à Pablo. Son expérience de directeur sportif et de dépisteur de talents n’a d’égal que son amour du jeu. Sa principale priorité sera de remettre le football au cœur de l’OM. »

L’arrivée de Sampaoli était attendue depuis qu’il a demandé la résiliation de son contrat avec le club brésilien Atletico Mineiro le 22 février.

Le joueur de 60 ans est un ancien entraîneur du Chili, de l’Argentine et de Séville. Il a signé un contrat avec Marseille jusqu’en juin 2023.

« On m’a dit toute ma vie que l’OM est une passion. Que le Vélodrome s’illumine quand l’équipe se rend au stade », a déclaré Sampaoli, cité dans un communiqué du club.

« Marseille est un club populaire et je me sens dans cette chaleur. On n’est pas là pour se cacher: on va jouer dur. »

Le match de championnat à domicile de Marseille contre Rennes au Vélodrome le 30 janvier a été reporté après que des supporters en colère ont attaqué le terrain d’entraînement du club, alors que les joueurs étaient là, dans ce que le club a appelé « une frénésie de violence injustifiable ».

Eyraud, né à Paris, a été pointé du doigt dans des banderoles accrochées dans la ville après avoir mis en colère les supporters en évoquant le «danger» d’avoir trop de Marseillais ou de supporters du club travaillant au club.

La police locale a déclaré que 25 arrestations avaient été effectuées et que sept officiers avaient été blessés après que plusieurs centaines d’Ultras aient pris d’assaut La Commanderie pour protester contre la direction du club et les mauvais résultats de l’équipe.

À l’époque, McCourt a qualifié les manifestants de «voyous» et a comparé les incidents à la prise d’assaut du Congrès américain.

Vendredi, il a promis de visiter la ville « cette semaine » pour rencontrer des fans et des dirigeants de groupes de fans pour « discuter de ses projets à long terme pour le club » qu’il a acheté en 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *