La championne de France Lyon nomme sa première entraîneure

(MENAFN – Gulf Times) La pérennité championne de France féminine Lyon a nommé l’ancienne défenseuse internationale Sonia Bompastor comme nouvel entraîneur hier après le limogeage de Jean-Luc Vasseur à la suite de la défaite du Paris Saint-Germain en demi-finale de la Ligue des champions.
Bompastor, 40 ans, qui a remporté 156 sélections pour la France, sera la première femme à entraîner l’équipe qui a dominé le football féminin européen ces dernières années. Lyon a remporté les 14 derniers titres de champion de France et les cinq derniers titres de Ligue des champions, mais le PSG les a écartés de la compétition européenne de cette saison et menace de les propulser vers le titre de champion.
Avec cinq matches à jouer, le PSG mène Lyon d’un point. Lyon a déclaré dans un communiqué que Bompastor avait été nommé à la suite d’un processus de consultation «  pour trouver les mécanismes nécessaires pour permettre à l’équipe de terminer avec succès une saison qui s’est déroulée dans des circonstances difficiles. L’équipe a souffert de la blessure à long terme cette saison d’Ada Hegerberg, la Norvégienne qui en 2018 a été la première à remporter le Ballon d’Or de la meilleure joueuse du monde.

Nouvelle Ligue des champions féminine pour redistribuer 24 millions d’euros la saison prochaine
L’UEFA redistribuera 24 millions d’euros (29 millions de dollars) aux clubs à travers l’Europe lorsque la Ligue des champions féminine remaniée débutera la saison prochaine, a déclaré l’instance dirigeante européenne.
L’UEFA a déclaré que le nouveau format, qui comprend une phase de groupes de 16 équipes avec un marketing centralisé et une couverture télévisée, augmentera les revenus tandis que le modèle de distribution s’appuiera également sur une subvention croisée des compétitions masculines.
L’arbitre assistant vidéo (VAR), qui n’a été utilisé que pour la finale de la compétition féminine, sera utilisé à partir des quarts de finale à partir de la saison prochaine, a déclaré l’UEFA. Le montant de la redistribution en espèces est plus de quatre fois supérieur au montant actuel destiné aux clubs à travers l’Europe.
L’UEFA a ajouté que 23% du montant seront distribués aux clubs non participants des principales ligues nationales européennes sous la forme de paiements de solidarité. Le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, tout juste après avoir vu la menace d’une Super League séparatiste de 12 clubs d’élite plus tôt ce mois-ci, a déclaré que le nouveau système était un exemple parfait de la façon dont le modèle était essentiel pour le développement à long terme du football féminin.
L’UEFA a déclaré que le nouveau modèle permettra aux équipes participant à la phase de groupes de recevoir au moins 400000 euros – cinq fois le montant que les équipes gagnent actuellement lors des 16 derniers matchs – tandis que les vainqueurs repartiront avec 1,4 million d’euros.

MENAFN27042021000067011011ID1101993562

Clause de non-responsabilité légale: MENAFN fournit les informations «telles quelles» sans aucune garantie d’aucune sorte. Nous n’acceptons aucune responsabilité pour l’exactitude, le contenu, les images, les vidéos, les licences, l’exhaustivité, la légalité ou la fiabilité des informations contenues dans cet article. Si vous avez des plaintes ou des problèmes de droits d’auteur liés à cet article, veuillez contacter le fournisseur ci-dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *