La France accélère le déploiement de la relance économique avec plus de cash pour l’industrie

PARIS (Reuters) – Le gouvernement français accélère le déploiement de son plan de relance économique en consacrant un milliard d’euros supplémentaires au soutien du secteur industriel, a déclaré lundi le ministre des Finances Bruno Le Maire.

PHOTO DE DOSSIER: Le ministre français de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire s’entretient lors d’une vidéoconférence avec le commissaire européen chargé du marché intérieur Thierry Breton (non vu) après une réunion sur le renforcement de la politique industrielle européenne et du plan de relance européen, au ministère des Finances de Bercy à Paris , France, 15 février 2021. REUTERS / Sarah Meyssonnier

Le plan de relance vise à sortir la France de la crise en injectant 100 milliards d’euros (120,5 milliards de dollars) d’argent public dans la deuxième économie de la zone euro d’ici fin 2022.

Le Maire a déclaré qu’il n’était pas nécessaire d’augmenter le montant global des fonds de relance, car l’argent supplémentaire pour le secteur industriel serait réorienté vers d’autres programmes du plan de relance où l’adoption a été plus lente.

Le plan de grande envergure met un accent particulier sur la relance du secteur industriel, qui a longtemps eu du mal à être compétitif et qui dépend fortement d’une poignée d’industries telles que l’aérospatiale, la transformation alimentaire, les produits pharmaceutiques et les marques de luxe.

Il a déclaré que le milliard d’euros supplémentaire était principalement constitué de 600 millions d’euros supplémentaires de crédits d’impôt pour encourager les entreprises industrielles à investir dans les technologies numériques.

Le ministère mettrait également à disposition 150 millions d’euros supplémentaires de subventions pour les entreprises industrielles envisageant d’agrandir les usines existantes et 250 millions d’euros supplémentaires de subventions pour les entreprises industrielles qui délocalisent des usines à l’étranger en France.

Le Maire a déclaré que l’argent de relance était déployé plus rapidement que prévu avec 11 milliards d’euros dépensés l’année dernière et 16 milliards d’euros supplémentaires déjà cette année, en plus de 10 milliards d’euros de réductions d’impôts sur une myriade de prélèvements que les entreprises françaises doivent payer.

Il a déclaré que le gouvernement était en passe d’atteindre un objectif de 40 milliards d’euros en 2021 et d’atteindre une croissance économique de 6% malgré les restrictions visant à limiter la propagation du coronavirus.

«Mon objectif est d’accélérer le déploiement du plan de relance quelles que soient les conditions de santé», a déclaré Le Maire aux journalistes.

(1 USD = 0,8297 euros)

Reportage de Leigh Thomas; édité par Jason Neely

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *