La France de classe mondiale s’oppose à la candidature du Pays de Galles au Grand Chelem

Publié le: 16/03/2021 – 19: 24Modifié: 16/03/2021 – 19:23

Cardiff (Royaume-Uni) (AFP)

L’entraîneur adjoint Jonathan Humphreys pense que le Pays de Galles affrontera «l’une des meilleures équipes du monde» lorsqu’il visera la gloire du Grand Chelem dans les Six Nations samedi.

Le Pays de Galles affrontera la France à Paris, où la victoire rapporterait une sixième couronne des Six Nations et un cinquième balayage net du tournoi.

Les Gallois se dirigent vers la capitale française après y avoir remporté trois de leurs quatre dernières visites dans la compétition, mais l’entraîneur adjoint du Pays de Galles Humphreys est prêt à relever un défi féroce.

Et il ne pense pas que la défaite de la France 23-20 face à l’Angleterre samedi affectera l’état d’esprit des Bleus.

« Ils ont encore beaucoup de choses à jouer et l’ADN de l’équipe ne change pas », a-t-il déclaré mardi.

« Nous pensons que nous affrontons l’une des meilleures équipes du monde, et que nous allons devoir être à notre meilleur pour obtenir ce que nous voulons du week-end.

« Il y a de l’excitation que nous soyons évidemment à la recherche d’un gros prix, mais cela est contenu par le fait que nous avons un match énorme devant nous et que nous devons être meilleurs que nous ne l’étions dans tous les matchs avant cela. »

Le Pays de Galles a perdu deux fois contre la France l’année dernière, et le spécialiste des attaquants du Pays de Galles Humphreys a déclaré que l’équipe locale poserait un énorme défi physique.

« Les collisions vont être massives dans ce match », a-t-il déclaré. « Je continue à le dire, mais pour obtenir ce que nous voulons de ce match, nous allons devoir être très cliniques et à notre meilleur. »

Le Pays de Galles a déjà remporté la Triple Couronne et les deux plus gros prix du rugby européen sont très proches.

« Il y a 25 de cette équipe qui ont gagné gros dans ce tournoi », a déclaré Humphreys.

« Vous êtes dirigé par cela, vous êtes dirigé par Al (le capitaine Alun Wyn Jones), qui donne le ton très, très bien à ce sujet. Il n’y a personne qui a vécu cela plus que lui.

« Quand vous avez une réunion d’équipe et que l’un de ces (joueurs seniors) se lève et dit quelque chose, vous écoutez, en vous basant sur le fait qu’ils ont été là, l’ont fait et ont vécu tout cela. Cela vaut son pesant d’or. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *