La France déclare qu’un accord fiscal mondial est à portée après la décision américaine

PHOTO DE DOSSIER: Le ministre français de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, s’exprime lors d’une conférence de presse sur la situation du COVID-19 dans le pays au ministère français de la Santé à Paris, en France, le 12 novembre 2020. Ludovic Marin / Pool via REUTERS

PARIS (Reuters) – Un accord sur la refonte des règles fiscales transfrontières sur les sociétés est à portée de main d’ici une date limite estivale, maintenant que Washington a abandonné une proposition qui pourrait permettre aux entreprises américaines de se retirer du futur accord, a déclaré le ministre français des Finances, Bruno Le Maire vendredi après une réunion avec les homologues du G20.

La secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, a déclaré vendredi à la réunion du G20 que Washington abandonnait la demande de l’ancienne administration Trump pour une clause de «sphère de sécurité» dans les négociations visant à réformer les règles fiscales mondiales, ce qui, selon d’autres pays, rendrait un accord impossible.

Reportage de Leigh Thomas, édité par Louise Heavens

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *