La France dit que la pression de l’UE pour des règles d’émissions plus strictes va trop loin: Le Figaro | Reuters | Affaires

PARIS (Reuters) – La France estime que les propositions de normes d’émissions plus strictes appelées Euro 7, qui pousseraient davantage les constructeurs européens à abandonner les moteurs à combustion, vont trop loin, a déclaré le ministre des Finances Bruno Le Maire au Figaro.

« Les normes environnementales européennes doivent rester incitatives et ne pas détruire notre industrie (automobile) », a déclaré Le Maire dans une interview.

« Soyons clairs, cette norme ne nous convient pas. Certaines propositions vont trop loin, le travail doit se poursuivre. »

Un consortium de chercheurs, mandaté par l’UE et connu sous le nom de CLOVE, a recommandé ce mois-ci que les règles dites Euro 7 resserrent les limites d’émission des voitures pour les polluants, y compris les oxydes d’azote et le monoxyde de carbone à partir de 2025.

Ses recommandations ne sont pas contraignantes, mais visent à éclairer les propositions de la Commission européenne, attendues plus tard cette année.

Hildegard Mueller, président de l’association allemande de l’industrie automobile VDA, a déclaré que les propositions étaient « à la limite de ce qui est techniquement réalisable ».

(Reportage de Matthias Blamont; Édité par Grant McCool)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *