La France recommande de réserver le vaccin AstraZeneca pour les plus de 55 ans malgré les conseils de l’EMA

Les autorités sanitaires françaises ont recommandé de réserver le vaccin AstraZeneca COVID-19 aux personnes âgées de 55 ans et plus, malgré les conseils des régulateurs européens.

L’Agence européenne des médicaments a réaffirmé que le vaccin était « sûr et efficace » après que plusieurs pays de l’UE ont interrompu le déploiement des rapports de coagulation sanguine.

L’autorité sanitaire française (HAS) a donné le feu vert à AstraZeneca pour reprendre la vaccination « sans délai » vendredi mais a toujours appelé à la prudence.

L’autorité a relevé les cas « graves » mais « très rares » de coagulation sanguine chez des personnes vaccinées de moins de 55 ans, ajoutant qu’il y avait eu trois cas en France.

Ces pathologies n’ont «rien à voir» avec les thromboses habituelles, a déclaré le président de la HAS, le professeur Dominique Le Guludec.

Les trois cas ont été enregistrés sur 1,4 million de vaccins AstraZeneca qui ont été administrés, a déclaré l’autorité.

La HAS a recommandé que les personnes âgées de moins de 55 ans soient inoculées avec d’autres vaccins dans l’attente de « données complémentaires ».

L’utilisation du jab AstraZeneca a été approuvée pour la première fois dans l’UE le 29 janvier.

La France a initialement recommandé de ne pas administrer le vaccin aux personnes âgées de plus de 65 ans en attendant de nouvelles études, mais a par la suite élargi son utilisation le 1er mars aux personnes âgées de 65 à 74 ans souffrant de «comorbidités».

Aux côtés de l’Allemagne, de l’Italie, de l’Espagne et d’autres pays européens, la France a ensuite suspendu temporairement le vaccin le 15 mars par mesure de précaution.

Mais vendredi, le Premier ministre français Jean Castex, 55 ans, a été filmé en train de recevoir le coup lui-même dans un hôpital militaire de Saint Mandé, près de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *