La France remédie au déficit 2021, prévisions d’endettement

PHOTO DE DOSSIER: Le ministre français de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, s’exprime lors d’une conférence de presse pour présenter les détails des nouvelles restrictions visant à freiner la propagation de la maladie à coronavirus (COVID-19), annoncées la veille par le président, à Paris, France , 15 octobre 2020. Ludovic Marin / Piscine via REUTERS / File Photo

PARIS (Reuters) – Le déficit public de la France devrait atteindre 9% du produit intérieur brut (PIB) en 2021, a déclaré dimanche le ministre français des Finances Bruno Le Maire, contre une prévision précédente de 8,5% alors que le pays entre dans son troisième coronavirus national confinement.

Ce changement fait suite à une révision à la baisse des prévisions de croissance de la France de 6% à 5% pour cette année, en tenant compte de l’effet des nouvelles restrictions tout au long du mois d’avril pour lutter contre la pandémie COVID-19. Les écoles sont sur le point de fermer et les magasins non essentiels ont fermé.

Le Maire, s’exprimant sur LCI TV, a déclaré que la dette publique de la France devrait atteindre 118% du PIB cette année, contre sa dernière prévision de 115%. Dans une autre estimation encore antérieure, Le Maire avait déclaré en décembre que la dette publique pourrait atteindre 122% du PIB.

Comme de nombreux pays d’Europe, la France a investi des milliards d’euros pour soutenir les entreprises en difficulté avec des prêts garantis par l’État et les aider avec des loyers et des régimes de chômage partiel.

Le président Emmanuel Macron avait espéré sortir la France de la pandémie sans avoir à imposer une nouvelle fermeture générale, épargnant un nouveau coup à l’économie, mais les cas de COVID-19 et les hospitalisations ont augmenté ces dernières semaines.

Reportage de Sarah White; Édité par Andrew Cawthorne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *