La France rendra la peinture de Klimt vendue sous la contrainte pendant l’ère nazie à des héritiers juifs légitimes | Nouvelles du monde

La France va rendre le seul tableau de Gustav Klimt de sa collection nationale aux héritiers de la famille juive contrainte de le vendre par les nazis il y a plus de 80 ans.

Le chef-d’œuvre coloré à l’huile de 1905 de l’artiste autrichien Rosiers sous les Arbes est accroché au musée d’Orsay à Paris depuis des décennies.

Il sera rendu à la famille de son propriétaire d’avant-guerre – Nora Stiasny, une femme juive et victime de l’Holocauste – qui l’a vendu sous la contrainte à un marchand d’art à un prix défiant toute concurrence pour survivre financièrement après l’annexion de l’Autriche par les nazis en 1938.

Elle a été déportée en Pologne en 1942 et est décédée la même année.

Le marchand d’art, sympathisant nazi, l’a conservé jusqu’à sa mort dans les années 1960 et la France, ignorant son histoire, l’a acheté aux enchères en 1980.

La ministre française de la Culture, Roselyne Bachelot, a déclaré que Mme Stiasny avait hérité du tableau de son oncle, l’industriel et collectionneur d’art autrichien Viktor Zuckerkandl, qui a acheté l’œuvre en 1911.

« C’est ces dernières années que la véritable origine du tableau a été établie », a déclaré le ministre, ajoutant qu’il s’agissait du « seul tableau de Gustav Klimt appartenant à la France ».

«Rose Bush Under The Trees témoigne des vies qu’un criminel a obstinément cherché à éliminer», a-t-elle ajouté.

Des milliers d’œuvres d’art pillées par les nazis à travers l’Europe se sont retrouvées dans les musées français après que les Alliés ont vaincu l’Allemagne nazie en 1945.

Bien que beaucoup aient été renvoyés, les autorités françaises ont intensifié ces dernières années les enquêtes pour retrouver les propriétaires légitimes des dizaines d’héritages non réclamés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *