La France rendra le tableau de Klimt pillé par les nazis en 1938 | Gustav Klimt

Le gouvernement français a annoncé qu’il rendra une peinture de paysage Gustav Klimt à ses propriétaires légitimes plus de 80 ans après qu’elle a été volée par les nazis à une famille juive en Autriche en 1938.

L’œuvre à l’huile colorée de 1905 du peintre symboliste autrichien, intitulée Rosiers sous les arbres, est accrochée au musée d’Orsay à Paris depuis des décennies.

La ministre française de la Culture, Roselyne Bachelot, a déclaré lors d’une conférence de presse à Paris que «la décision de restituer une œuvre majeure des collections publiques illustre notre engagement envers le devoir de justice et de réparation vis-à-vis des familles pillées».

Les travaux pétroliers seront rendus à la famille de Nora Stiasny, une victime de l’Holocauste qui a été dépossédée lors d’une vente forcée en août 1938.

Bachelot a déclaré que les autorités françaises n’avaient pas initialement identifié le tableau comme ayant été volé par les nazis et que sa provenance n’a été révélée que récemment après avoir enquêté sur la question.

«C’est ces dernières années que la véritable origine du tableau a été établie», a-t-elle dit, ajoutant qu’il s’agissait «du seul tableau de Gustav Klimt appartenant à la France».

«Rosebushes under the Trees témoigne des vies qu’un criminel a obstinément cherché à éliminer», a-t-elle déclaré.

Des milliers d’œuvres d’art pillées par les nazis à travers l’Europe se sont retrouvées dans les musées français après que les alliés aient vaincu l’Allemagne nazie en 1945. Bien que beaucoup aient été rendues, les autorités françaises ont intensifié leurs efforts ces dernières années pour trouver des foyers pour les partitions non réclamées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *