La France «  toujours en course  » pour les Six Nations malgré la défaite de l’Angleterre, déclare Ollivon

Délivré le: 13/03/2021 – 21:36

Twickenham (Royaume-Uni) (AFP)

Le capitaine Charles Ollivon s’est dit confiant quant aux espoirs de la France de remporter les Six Nations malgré la défaite tardive de samedi contre l’Angleterre.

Les hommes d’Ollivon ont perdu 23-20 contre les champions à Twickenham et accueillent le leader invaincu du Pays de Galles le week-end prochain dans un prétendant au titre potentiel.

Les Bleus doivent battre le haut de la table de Wayne Pivac samedi ainsi que l’Écosse dans deux semaines pour avoir une chance de soulever le trophée pour la première fois depuis 2010.

« Nous sommes toujours en course et l’objectif est simple, c’est de gagner », a déclaré Ollivon, 27 ans.

«Comptez sur nous pour ne rien abandonner, je veux être très positif ce soir même s’il n’y a pas que du positif après, il y a un goût bizarre dans ma bouche.

« Nous y sommes toujours. Notre destin est entre nos mains », a-t-il ajouté.

La France a raté le titre la saison dernière sur la différence de points après une défaite à Édimbourg.

Le rameur arrière de Toulon Ollivon a déclaré que les Français étaient dans une meilleure position cette fois-ci.

« L’année dernière, nous n’avons pris aucun point et la différence de points était importante, ce qui nous a un peu éloignés de la course parce que contre l’Irlande, nous devions marquer beaucoup », a-t-il déclaré.

« Ce n’est pas le cas aujourd’hui, nous avons pris un point à l’Angleterre », a-t-il ajouté.

L’entraîneur-chef Fabien Galthie a déclaré qu’il était impossible de comparer les deux situations après l’expulsion du pilier Mohamed Hoauas en première période à Murrayfield.

« C’est très différent. Nous étions à 14 hommes pendant 50 minutes. Nous avons terminé loin », a-t-il déclaré.

« Celui-ci, nous étions en avance à trois minutes de la fin. Ce goût de la défaite en fin de match est très différent. Dans la construction de l’expérience, cela fait partie de ces matchs qu’il faut vivre », a-t-il ajouté.

Le demi-mouche Matthieu Jalibert avait le pouce attaché lors de la conférence de presse d’après-match, mais devrait être apte à affronter le Pays de Galles samedi prochain.

Le joueur de Bordeaux-Begles, âgé de 22 ans, a déclaré que l’accueil du Pays de Galles, dirigé par le détenteur du record du monde Alun Wyn Jones, offrait une chance de réagir.

« C’est une équipe solide et puissante qui a une expérience collective. C’est une bonne occasion pour nous de rebondir après cette défaite. Nous apprenons, ces matches nous aident à grandir », a-t-il déclaré.

« Nous avons de la chance de pouvoir encore gagner le tournoi, c’est bien de dire que nous pouvons encore le gagner. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *