La France «  travaille dur  » pour rouvrir aux voyageurs vaccinés cet été

La Grèce a commencé à s’ouvrir aux touristes lundi avec peu de réservations, mais espère une meilleure saison pour aider à compenser une 2020 dévastée par la pandémie de coronavirus.

Sur l’île de Rhodes, où la plupart des visiteurs viennent de l’étranger, les hôteliers nettoient, polissent et peignent en prévision d’une année décisive.

« Nous préparons l’hôtel afin de démarrer dès que le gouvernement nous donnera le feu vert », a déclaré à Reuters George Tselios, directeur général du Sun Beach Hotel.

La Grèce ouvrira officiellement le 14 mai mais à partir de lundi, les touristes de l’Union européenne, des États-Unis, de Grande-Bretagne, de Serbie, d’Israël et des Émirats arabes unis ne seront pas mis en quarantaine s’ils sont vaccinés ou testés négatifs pour le COVID-19.

Le tourisme, qui génère un cinquième du PIB de la Grèce et un emploi sur cinq, est vital pour une économie qui est sortie d’un marasme d’une décennie pour retomber en récession l’année dernière lorsque le COVID-19 a frappé. Les touristes seront soumis à des restrictions de verrouillage, qui comprennent des couvre-feux nocturnes. Les restaurants et les bars sont fermés depuis novembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *