La France va administrer une troisième dose de vaccin Covid aux personnes immunodéprimées

La France a approuvé l’administration d’une troisième dose d’un vaccin Covid-19 à certains patients «gravement immunodéprimés».

Cela concerne les patients ayant subi une transplantation d’organe, les patients ayant récemment subi une greffe de moelle osseuse, les patients sous dialyse et les patients atteints de maladies auto-immunes subissant un traitement immunosuppresseur puissant tel que les anti-CD20 ou les antimétabolites.

La décision a été annoncée par la Direction générale de la Santé (DGS), une branche du ministère français de la Santé, le 11 avril.

Les patients éligibles pour la troisième dose recevront le vaccin Pfizer-BioNTech ou Moderna.

Ils doivent recevoir la troisième dose quatre semaines après la deuxième, ou dès que possible si cela fait déjà plus de quatre semaines depuis leur deuxième dose.

Le DGS a déclaré que ce calendrier pourrait être prolongé ultérieurement pour inclure les patients atteints d’insuffisance rénale chronique non dialysée, les patients cancéreux et les patients atteints d’une maladie auto-immune sous d’autres traitements immunosuppresseurs.

Il a également déclaré que les membres de la famille, les personnes vivant sous le même toit et les soignants de personnes souffrant d’immunocompromisation sévère devraient devenir éligibles à une vaccination Covid-19 «dans un proche avenir», s’ils ne sont pas déjà en raison de leur âge et / ou de leur état de santé. .

Lire la suite:

Ai-je encore besoin d’une vaccination après avoir reçu Covid-19?

Quel sera l’impact de la suspension du vaccin Johnson & Johnson Covid sur la France?

La production de vaccins Pfizer débutera en France cette semaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *