L’ancien patron de l’athlétisme Diack peut quitter la France après que le club de football ait payé sa caution

Délivré le: 03/05/2021 – 19:58

Paris (AFP)

L’ancien responsable de l’athlétisme mondial, Lamine Diack, condamné par un tribunal français à quatre ans de prison, sera autorisé à rentrer au Sénégal après avoir signé un lien avec la justice française, ont indiqué lundi des sources.

Les avocats de Diack ont ​​déclaré qu’un club de football sénégalais avait collecté l’argent pour payer la caution.

Diack, 87 ans, a dirigé l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF), désormais rebaptisée World Athletics, de 1999 à 2015.

Il a été reconnu coupable en septembre de corruption pour avoir dissimulé des affaires de dopage russes et condamné à quatre ans de prison, dont deux avec sursis, et à une amende de 500 000 euros (600 000 dollars). Diack a fait appel.

À l’époque, la juge qui présidait le tribunal de Paris, Rose-Marie Hunault, avait déclaré que Diack n’irait probablement pas en prison.

«Compte tenu de votre âge, vous pouvez vous attendre à une libération conditionnelle», a-t-elle déclaré.

Diack était détenu en France en raison de son inculpation dans une deuxième affaire impliquant un achat présumé de votes olympiques. Son passeport avait été confisqué.

Mais un juge a récemment levé l’interdiction de quitter la France pour Diack, à condition qu’il ait payé une caution et qu’il continue de répondre aux convocations, selon l’ordonnance vue par l’AFP.

« Il a payé les 500 000 euros la semaine dernière », a déclaré à l’AFP l’un de ses avocats, Simon Ndiaye, ajoutant que Diack avait encore « des formalités administratives à accomplir » avant de rentrer au Sénégal.

Un membre de sa famille a déclaré à l’AFP que Diack devrait rentrer à Dakar « d’ici vendredi ».

Le club sénégalais de Premier League, Jaraaf de Dakar, où Diack était président du club, a déclaré avoir vendu une partie de la propriété de son siège pour payer la caution.

« Nous avons vendu la moitié de Ker Jaraaf, qui fait 5 700 mètres carrés. Une partie de l’argent a été utilisée pour payer la caution », a déclaré lundi à l’AFP le président actuel Cheikh Seck.

Diack a eu deux sorts à la tête du club, dans les années 1970 et 2000.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *