L’ancienne star du rugby français Frederic Michalak révèle ses inquiétudes quant à la force de la France pour la tournée australienne en juillet

Chargement

Michalak, qui a épousé un Australien et vit maintenant à Sydney, a aidé l’entraîneur des Roosters Trent Robinson en tant qu’entraîneur invité au cours des deux dernières années. Il a également passé du temps avec les Waratahs en 2019.

Michalak et Robinson se sont rencontrés en jouant respectivement au rugby et au rugby à Toulouse.

«Mon travail est plus axé sur les compétences avec les gars; le dépassement, la vision et aussi c’est bien de partager nos différents points de vue », a déclaré Michalak. «Ils sont bons pour moi aussi parce que j’apprends encore.

«Je vais faire le tour de l’équipe.»

Alors que c’est la ligue pour le moment, Michalak va s’intéresser très vivement à la série France-Australie.

Si les vaccinations n’ont pas été prises au moment de l’arrivée de la France, RA espère que les gouvernements permettront à l’équipe de s’entraîner en groupe mais indépendamment du grand public.

RA espère que la France, désormais classée troisième au monde après neuf victoires en 11 tests depuis la Coupe du monde 2019, enverra une liste solide de joueurs.

Frédéric Michalak pendant ses jours de jeu pour la France. Crédit: AFP

Michalak a remporté quatre de ses 10 tests contre l’Australie de 2001 à 2014 mais n’a jamais connu de succès sur ces côtes. Il faisait partie de l’équipe qui a perdu 3-0 en 2014 et croit «définitivement» que cette équipe peut remporter une victoire en Australie et aller en profondeur à la Coupe du monde.

«Nous avons une bonne équipe maintenant», a déclaré Michalak. «2023 est loin mais la France a une chance de remporter la Coupe du monde car nous avons une bonne génération et des joueurs qui font désormais partie de l’équipe de France. Ils ont remporté la Coupe du monde des moins de 20 ans, ils savent donc comment gagner un grand championnat. Ils veulent vraiment gagner.

Chargement

«Il y aura plus de pression dans votre propre pays, mais vous devez mettre une bonne énergie à l’intérieur pour vous préparer.»

La France a attiré la Nouvelle-Zélande et l’Italie dans leur poule, ainsi que les qualifiés les mieux classés de la région des Amériques et de l’Afrique.

La France a accueilli la Coupe du monde en 2007 et s’est inclinée face à l’Angleterre 14-9 en demi-finale.

« Lorsque vous organisez une Coupe du monde, cela aura un impact positif sur la France », a déclaré Michalak. «Nous avons de beaux stades et de belles villes et je pense qu’en 2023, nous espérons que les gens pourront à nouveau voyager. Une Coupe du monde est toujours incroyable. Je me souviens de ma Coupe du monde en Australie en 2003 et ce fut un très bon souvenir.

Infolettre du sport

Actualités sportives, résultats et commentaires d’experts livrés directement dans votre boîte de réception chaque jour de la semaine. Inscrivez-vous ici.

Tom Decent est journaliste au Sydney Morning Herald

Les plus regardés dans le sport

Chargement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *