Le bilan de la pandémie en France dépassera les 100 000 morts

Le bilan de la France en raison de Covid-19 devrait dépasser 100000 jeudi, ce qui ferait du pays européen le huitième au monde à passer la barre symbolique.

Seuls le Royaume-Uni et l’Italie ont jusqu’à présent atteint 100000 décès dus au coronavirus en Europe. Ce nombre a été qualifié de «seuil important» par Lionel Petitpas, président de l’association «Victimes de Covid-19», a rapporté l’Associated Press.

Mercredi soir, le bilan cumulé des morts en France avait atteint 99 777 et devrait faire 100 000 morts jeudi. En effet, les autorités sanitaires françaises signalent quotidiennement environ 300 nouveaux décès liés aux covidus.

M. Petitpas a déclaré que le chiffre «transperce beaucoup d’esprit. C’est un chiffre que nous pensions ne jamais atteindre. »

Il a ajouté que les familles des victimes «veulent que le gouvernement fasse un geste collectif pour reconnaître notre perte collective», ayant perdu sa femme Joelle à cause du virus en mars dernier.

conseillé

Le président du pays, Emmanuel Macron, a déclaré au journal Le Parisien qu’il pensait à toutes les personnes décédées dans la pandémie ainsi qu’à leurs familles.

M. Macron a qualifié la pandémie de «si cruelle» surtout à l’égard de ceux «qui n’ont parfois pas pu accompagner, dans les derniers instants et dans la mort, un père, une mère, un être cher, un ami».

Cependant, le président français a salué la façon dont le pays de 67 millions d’habitants s’était «uni» face à la pandémie.

Les experts pensent que la barre des 100 000 est une sous-estimation de plusieurs milliers au moins.

Les experts disent que cela est dû au fait que les personnes qui meurent à la maison, ou dans des endroits tels que des unités psychiatriques ou des établissements de soins chroniques, n’ont parfois pas le Covid-19 enregistré sur leurs certificats de décès, même si elles sont décédées de la maladie.

Un porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal, a suggéré qu’il était trop tôt pour fixer une date pour honorer ceux qui sont décédés du virus, car le pays lutte à nouveau contre une augmentation rapide du nombre de cas de Covid-19.

Il a déclaré: « Il y aura certainement un hommage, un deuil national pour les victimes de Covid-19 », ajoutant: « Ce moment viendra. »

La France était à nouveau plongée dans un troisième verrouillage partiel en début de mois alors que les taux d’infection montaient en flèche.

Les restrictions ont inclus la fermeture des écoles, une interdiction de voyager dans le pays ainsi que la fermeture de la plupart des magasins non essentiels et interviennent plus d’un an depuis que le président français a déclaré pour la première fois la «guerre» contre le virus.

Un couvre-feu de nuit à l’échelle nationale est en place en France depuis la mi-décembre, et tout le secteur hôtelier français est resté fermé depuis octobre.

M. Attal a suggéré que le gouvernement envisage de lever les restrictions vers la mi-mai, tandis que les écoles devraient rouvrir progressivement à partir du 26 avril.

Pendant ce temps, M. Macron tiendra une réunion jeudi pour planifier la réouverture progressive.

La France a maintenant administré à environ 17% de sa population au moins une dose du vaccin contre le coronavirus. Cela le place juste derrière les pays voisins, la Belgique et l’Italie.

La France a jusqu’à présent signalé plus de 5,1 millions d’infections dues à Covid, ce qui en fait le pays d’Europe avec le plus grand nombre d’infections confirmées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *