Le Brexit pèse sur les exportations françaises vers la Grande-Bretagne en février

Alertes GRATUITES de dernières nouvelles de StreetInsider.com!

StreetInsider.com Top Tickers, 10/04/2021


8 avril 2021 05:33 AM EDT

FILE PHOTO: Les premiers camions quittent la nouvelle frontière douanière d’Eurotunnel à Calais juste après minuit, alors que la Grande-Bretagne quitte officiellement l’Union européenne, en France, le 1er janvier 2021. REUTERS / Pascal Rossignol

Entrez dans Wall Street avec StreetInsider Premium. Réclamez votre essai gratuit d’une semaine ici.

PARIS (Reuters) – Les exportations françaises vers la Grande-Bretagne ont augmenté de 4% en février mais ne représentaient toujours que 84% de la moyenne mensuelle du second semestre 2020, les règles commerciales post-Brexit continuant d’avoir un impact sur les flux commerciaux, ont montré jeudi les données douanières. .

La France est l’un des partenaires commerciaux les plus importants de la Grande-Bretagne au sein de l’Union européenne et de nombreux économistes prévoient que la sortie de la Grande-Bretagne de la plus grande zone de libre-échange du monde constituera un frein à long terme à sa croissance.

Le bureau britannique des statistiques a déclaré en mars que la pandémie de COVID-19 avait rendu difficile la quantification de l’impact du Brexit des nouveaux arrangements douaniers.

Le mois dernier, la Grande-Bretagne a retardé d’environ six mois l’introduction d’une série de contrôles des importations post-Brexit sur les marchandises en provenance de l’UE, affirmant que les entreprises avaient besoin de plus de temps pour se préparer en raison de l’impact de la pandémie.

Les importations françaises en provenance de Grande-Bretagne ont bondi de 27% à 1,48 milliard d’euros en février, revenant à un niveau légèrement inférieur à la moyenne mensuelle au cours du second semestre 2020.

Au total, le déficit commercial de la France s’est creusé pour s’établir à 5,25 milliards d’euros désaisonnalisé contre 4,19 milliards d’euros en janvier, sous l’effet d’une baisse des exportations d’aéronefs, de produits pharmaceutiques et de produits manufacturés.

(Reportage de Richard Lough; édité par John Stonestreet)

De sérieuses nouvelles pour les commerçants sérieux! Essayez StreetInsider.com Premium gratuitement!


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *