Le choc des Six Nations entre la France et l’Écosse après un nouveau cas de virus de joueur

Le match des Six Nations entre la France et l’Écosse dimanche a été reporté

PARIS – Le match des Six Nations de la France contre l’Écosse a été reporté jeudi après qu’un autre joueur des Bleus a été testé positif au coronavirus avant le match, portant à 16 le nombre de cas confirmés parmi l’équipe française.

Les organisateurs du tournoi ont indiqué qu’une nouvelle date pour le match, qui devait avoir lieu dimanche au Stade de France, serait annoncée « en temps voulu » après avoir annoncé mercredi qu’il se déroulerait.

« Le groupe de contrôle des tests des Six Nations s’est réuni aujourd’hui pour faire le point sur la situation dans le camp français. Ils ont recommandé à l’unanimité le report du match France-Ecosse », ont déclaré les Six Nations.

La Fédération française de rugby (FFR) n’a pas nommé le dernier joueur à avoir contracté le virus, mais ils étaient déjà sans demi de mêlée vedette Antoine Dupont, capitaine Charles Ollivon et entraîneur Fabien Galthie qui a contracté le virus suite à leur victoire du 14 février contre l’Irlande à Dublin. .

La formation française de jeudi avait été annulée et l’ensemble du groupe français placé en isolement trois jours seulement avant la date initiale de la rencontre.

« Suite aux tests RT-PCR réalisés ce mercredi 24 février dans la soirée et à l’apparition d’un cas positif au sein du peloton de joueurs, le comité médical de la FFR s’est réuni ce matin et a décidé de suspendre l’entraînement aujourd’hui », a indiqué la FFR dans un communiqué. déclaration.

« L’ensemble du groupe est isolé conformément au protocole sanitaire. La FFR est en contact étroit avec le comité des Six Nations. »

Hormis Ollivon et Dupont, la France était également sans arrières Arthur Vincent, Gabin Villière et Brice Dulin ainsi que toute la première ligne de Cyril Baille, Julien Marchand et Mohamed Haouas.

– ‘Difficile à savoir’ –

L’Écosse était impatiente de jouer le match comme prévu, avec un report à la semaine prochaine, pouvant potentiellement voir 10 joueurs à l’extérieur manquer en raison de leurs engagements avec des clubs non écossais.

L’entraîneur-chef de l’Écosse, Gregor Townsend, a déclaré dans un communiqué publié jeudi par la Scottish Rugby Union qu’il était « décevant » de ne pas pouvoir remplir le match dans son créneau prévu.

« Tout au long de ce tournoi et de la précédente Coupe des Nations d’automne, nous avons travaillé dur pour maintenir des protocoles Covid stricts qui nous ont permis de sélectionner nos équipes les plus fortes possibles pour ces rencontres internationales importantes », a déclaré Townsend.

« Nous attendrons de voir quelles options sont disponibles pour jouer ce match contre la France, mais notre position reste que nous voulons avoir tous nos joueurs éligibles à notre disposition pour ce match, afin que nous puissions rivaliser au niveau où nous l’aurions fait. week-end. »

Mercredi, la ministre française des Sports Roxana Maracineanu a également demandé au président de la FFR Bernard Laporte d’ouvrir une enquête sur l’épidémie.

Le ministre a demandé aux responsables de la santé d’examiner « comment la chaîne de contaminations s’est formée » au sein de l’équipe.

« C’est toujours difficile de connaître l’origine … J’adorerais savoir, vous dire la vérité », a déclaré Laporte à France Info jeudi matin.

« C’est quelque chose qui me préoccupe et j’aimerais vraiment savoir si quelqu’un est à blâmer ou pas, tout simplement. »

Les Bleus, qui tentent de remporter le titre des Six Nations pour la première fois depuis 2010, sont en tête du classement après avoir battu l’Italie et l’Irlande lors de leurs deux premiers matchs.

L’équipe de Galthie devance le Pays de Galles, deuxième, la seule autre équipe à avoir une chance de terminer le Grand Chelem, à la différence de points.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *