Le coût des offres ADSL haut débit et téléphonie pourrait augmenter en France

Les utilisateurs du haut débit ADSL et des téléphones pourraient faire face à une hausse des prix en raison d’une dispute sur le coût de l’entretien des anciennes lignes de cuivre qui sont l’épine dorsale du système.

Orange, anciennement France Télécom, maintient le réseau fil de cuivre «hérité» mais le passage à la fibre optique, qui offre un haut débit beaucoup plus rapide et plus de services, lui fait perdre de l’argent pour le faire.

Le système est principalement utilisé par d’autres prestataires de services, qui ne paient qu’une petite redevance de dégroupage fixée par le gouvernement.

Les députés et les ministres du gouvernement ont fait pression sur Orange pour améliorer l’entretien, mais il affirme que les frais de dégroupage ne suffisent pas à couvrir ses coûts, surtout avec moins d’utilisateurs sur l’ADSL.

Le directeur général d’Orange, Stéphane Richard, a profité de la nomination d’un nouveau responsable du régulateur des télécoms, l’Arcep, pour demander plus d’argent.

Lors d’une conférence de presse, il a déclaré: «Si vous pensez que le réseau cuivre doit être opérationnel partout, à 100%, avec des temps de réparation très courts lorsque les choses tournent mal, partout en France, nous aurons besoin de plusieurs centaines de millions d’euros supplémentaires.

«C’est le message que j’ai adressé au nouveau président de l’Arcep. Nous avons un vrai problème avec le prix du dégroupage. »

Les opérateurs alternatifs paient à Orange 9,65 € par mois et par ligne pour les coûts de maintenance du cuivre, mais il veut 12,65 €.

Cela a suscité une réaction immédiate de la part du patron de Free Mobile, Xavier Niel. Il a déclaré à un autre événement que le dégroupage était extrêmement rentable pour Orange.

«Si cela coûte de l’argent à Orange, pourquoi ne pas retirer cette activité du groupe et la transférer dans une autre société en bourse afin que tout le monde puisse voir les livres?»

Il a déclaré que Free payait Orange depuis des années et qu’Orange faisait des bénéfices, mais qu’il «n’a délibérément pas utilisé cet argent pour entretenir le réseau de cuivre.

«Maintenant, ils disent:« Oh là là, ça ne fonctionne pas, nous avons besoin de plus d’argent et nous devons augmenter les prix »alors qu’en réalité ils veulent augmenter encore plus leurs bénéfices grâce au système.»

Histoires liées

«  Mon installation de fibre optique en France était loin d’être rapide  »

150 € d’aide pour accéder à Internet haut débit disponible en France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *