Le Français Willemse «  stressé  » à propos de l’audition des cartons rouges, dit Le Roux

Délivré le: 23/03/2021 – 17:26

Paris (AFP)

Le verrou de la France, Bernard Le Roux, a déclaré que son coéquipier Paul Willemse avait du mal à dormir avant l’audience disciplinaire de mardi après avoir été expulsé lors de la victoire des Six Nations contre le Pays de Galles le week-end.

Willemse, 28 ans, a reçu un rouge samedi après avoir semblé entrer en contact avec le soutien de l’opposition Wyn Jones et apprendra le résultat du panel des Six Nations mardi soir.

« Paul est stressé. C’était un accident. Il pensait que c’était l’épaule de l’autre joueur, malheureusement sa main était mal placée », a déclaré Le Roux de deuxième ligne, né en Afrique du Sud.

« Nous en saurons plus ce soir. Il m’a dit hier soir qu’il dormait à peine. Son estomac est noué. Je suis déçu pour lui », at-il ajouté.

Le Roux du Racing 92 a raté les deux matches précédents des Bleus en raison d’une blessure à la cuisse, mais devrait jouer le rôle de décideur du titre vendredi à domicile contre l’Écosse.

Les hôtes remporteront leur premier trophée depuis 2010 en marquant quatre essais ou plus dans une victoire de plus de 20 points.

Son compatriote Romain Taofifenua est un doute pour le match mais avec un problème de genou subi ce week-end.

« Je vais bien, je n’ai aucune douleur. Nous avons un match énorme maintenant », a déclaré Le Roux.

Le demi-mouche Romain Ntamack devrait débuter dans la capitale française avec Matthieu Jalibert absent après avoir subi un coup à la tête.

Le Roux, 31 ans, affrontera Finn Russell, qui joue également pour le club parisien, au Stade de France.

Le demi-papillon influent Russell a été mis à l’écart pour une commotion cérébrale après avoir marqué 10 points lors de la défaite contre l’Irlande le 14 mars.

« C’est un joueur très difficile à analyser, même si vous jouez avec lui », a déclaré Le Roux.

« Vous ne savez jamais ce qu’il va faire, même si vous jouez dans son équipe. Nous mettrons la pression sur lui. S’il est confiant, il joue mieux », a-t-il ajouté.

Dimanche, le Stade Français a annoncé que le centre français Gael Fickou les quitterait avec deux ans de son contrat restant pour le rival local du Racing à la fin de la saison.

« Ma réaction est simple. Je suis triste de quitter mes coéquipiers du Stade Français mais heureux de rejoindre ceux du Racing, que je connais très bien pour avoir joué en France et à Paris », a déclaré Fickou.

« A l’origine, ce n’était pas une décision prise par moi. C’était une décision délicate à prendre. Cela ne m’a pas du tout distrait de ma préparation avec la France. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *