Le gouvernement français veut lever l’état d’urgence d’ici juin

Le gouvernement français doit adopter ce mercredi une feuille de route pour mettre fin à l’état d’urgence dans le pays début juin. La proposition permettra cependant au gouvernement de conserver des pouvoirs d’urgence jusqu’au 31 octobre en ce qui concerne la circulation des personnes ou la fermeture de magasins si les conditions sanitaires l’exigent.

Selon des sources parlementaires, la stratégie de sortie devrait permettre la suppression progressive de l’état d’urgence – qui a été prorogé par le parlement jusqu’au 1er juin – sera soumis à l’Assemblée nationale «vers le 10 mai».

Cependant, selon le projet de loi, pendant une période de cinq mois – du 2 juin au 31 octobre inclus – le Premier ministre Jean Castex conservera le pouvoir de déployer des mesures exceptionnelles « par décret, dans l’intérêt de la santé publique et dans le seul but de lutter contre la propagation du Covid-19. « 

Macron s’apprête à détailler le calendrier de la réouverture des musées, des bars et des restaurants Le ministre français de la Culture est convaincu d’une réouverture «  responsable  » à la mi-mai

Le projet de loi permettra donc de réglementer la circulation dans certaines régions acorss de la France si la circulation active du virus est observée, interdisant la circulation des personnes et des véhicules – restreignant les déplacements en fonction des exigences professionnelles ou sanitaires – comme cela a été le cas lors du verrouillage actuel.

«En réponse à une détérioration localisée de la situation sanitaire», le texte précise que l’état d’urgence pourrait être prolongé jusqu’au 31 octobre, «dans un ou plusieurs districts territoriaux spécifiques», pour une période pouvant aller jusqu’à deux mois.

Selon une source gouvernementale française, des «exemptions» à l’issue du couvre-feu – actuellement imposées de 19h à 6h tous les jours – pourraient également être décidées en fonction de l’évolution de l’endiguement du coronavirus.

Publié à l’origine sur RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *