Le ministre français de la Culture hospitalisé après avoir contracté le Covid-19

Roselyne Bachelot © MEDEF

La ministre française de la Culture, Roselyne Bachelot, a été hospitalisée hier avec Covid-19 après avoir été testée positive samedi dernier.

Son état est «stable et pas inquiétant», selon l’AFP. Elle restera quelques jours à l’hôpital pour être surveillée. Dans un tweet publié samedi, Bachelot a déclaré qu’elle avait éprouvé des «symptômes respiratoires» et qu’elle «ajusterait son emploi du temps pour la semaine à venir» de manière isolée.

Certains médias français ont accusé Bachelot, 74 ans, d’être «imprudent». La veille du test positif, Bachelot avait décerné le Commandeur de la Légion d’honneur à Michel Sardou, chanteur et comédien. Une photo publiée par le journal Le Parisien montre Bachelot et Sardou en train de s’embrasser.

J’ai remis aujourd’hui les insignes de Commandeur de la Légion d’honneur à Michel Sardou.
Artiste aux multiples facettes, auteur, compositeur, interprète, mais aussi comédien de talent, il fait rayonner notre culture.
Merci pour ces si nombreux moments de bonheur et d’émotion! pic.twitter.com/Ia4VCumf0D

– Roselyne Bachelot (@R_Bachelot) 19 mars 2021

Vendredi dernier, Bachelot a également assisté à une représentation privée de Faust à l’Opéra de Paris à Bastille. Sur une photo publiée en ligne, Bachelot, qui est masqué, est entouré de sept artistes non masqués qui auraient subi des tests hebdomadaires de Covid-19. D’autres photos ont émergé de Bachelot discutant récemment avec des enfants démasqués à l’Opéra National de Bordeaux.

Bachelot a été nommé ministre de la Culture en juillet dernier. Depuis, les musées français ont été fermés la plupart du temps, et les théâtres et cinémas la totalité du temps. Le secteur culturel assiégé a reçu plus de 176 millions d’euros du gouvernement en 2020, mais beaucoup se sentent encore déçus par le gouvernement du Premier ministre Jean Castex. Des lettres ouvertes à Bachelot et à son ministère publiées dans la presse française ont imploré Bachelot de faire plus pour soutenir financièrement le secteur culturel et de rouvrir les musées et.

Depuis samedi dernier, la France connaît un autre verrouillage (avant cela, il y avait un couvre-feu à 18 heures, maintenant prolongé à 19 heures) en raison d’une troisième vague de Covid-19, principalement causée par un pic dans la variante britannique, ainsi que des cas de les variantes sud-africaine et brésilienne.

Le prédécesseur de Bachelot, Franck Riester, a été testé positif au Covid-19 en mars dernier et le président français Emmanuel Macron a été testé positif en novembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *