Le ministre français de la Santé se prononce en faveur d’un assouplissement régional des verrouillages

PARIS (Reuters) – Le ministre français de la Santé, Olivier Veran, serait favorable à un assouplissement région par région des mesures de verrouillage mises en place pour lutter contre le virus COVID-19, a-t-il déclaré au journal régional Le Telegramme dans une interview publiée mardi.

Veran a ajouté que même s’il y avait des signes que la dernière augmentation du COVID-19 en France commençait à s’atténuer un peu, le virus circulait toujours à un niveau élevé.

Le ministère de la Santé a déclaré lundi que 5 970 personnes se trouvaient dans des unités de soins intensifs atteintes du COVID-19, contre 5 893 un jour plus tôt, signe que les hôpitaux restent sous pression.

La France a également signalé 449 nouveaux décès dus au COVID-19 dans les hôpitaux, contre 140 dimanche, portant le bilan cumulé à 101.183 depuis le début de la pandémie.

Le gouvernement du président Emmanuel Macron espère qu’une accélération de sa campagne de vaccination, combinée au verrouillage national d’un mois en place depuis fin mars, l’aidera à reprendre le contrôle de la dernière épidémie du virus.

Le gouvernement envisage d’assouplir le verrouillage en mai, à condition qu’il estime que la situation du COVID s’est suffisamment améliorée pour rouvrir certaines entreprises et activités.

(Reportage de Sudip Kar-Gupta; Édité par Kim Coghill)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *