Le président français espère assouplir les restrictions de Covid d’ici début mai

La France prévoit de lever les restrictions dès le 3 mai, estimant que le nombre quotidien de cas de Covid-19, soit une moyenne de 33 000 infections par jour au cours de la semaine écoulée, commencera bientôt à baisser. Cela intervient alors que le gouvernement a ajouté l’Inde à la liste des pays confrontés à des restrictions de voyage accrues.

Le président Emmanuel Macron a présidé mercredi une réunion hebdomadaire avec les principaux ministres pour évaluer les efforts du gouvernement pour lutter contre la crise de Covid et discuter de l’assouplissement des restrictions en place.

La perspective d’un soulagement du troisième verrouillage du pays reflète la conviction du gouvernement que le nombre de cas quotidiens de Covid tombera à environ 20 000 dans un mois, a déclaré une source gouvernementale.

Les autorités de santé publique ont signalé mardi 43 098 nouveaux cas de virus et 375 décès sur une période de 24 heures, les hôpitaux étant toujours sous pression.

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a déclaré mercredi lors d’une conférence de presse que les « premiers signes encourageants » de l’effet des trois dernières semaines de restrictions se faisaient sentir, mais que « l’épidémie met plus de temps que novembre dernier à ralentir en raison de la présence. de variantes. « 

L’Inde a maintenant été ajoutée à la liste des pays confrontés à de nouvelles restrictions de voyage après qu’une nouvelle mutation du virus y ait été découverte.

Les visiteurs d’Inde, de Guyane, du Brésil, d’Argentine, du Chili et d’Afrique du Sud arrivant en France doivent s’isoler pendant 10 jours et fournir des tests négatifs.

Pic de la troisième vague

Le ministre français de la Santé, Olivier Véran, a déclaré mardi à la presse que le pays assistait à une très légère réduction du nombre d’infections, mais a averti que « nous sommes toujours à un pic d’épidémie, et nous devons poursuivre nos efforts ».

Si les chiffres continuent de s’améliorer, le gouvernement a proposé un calendrier de réouverture progressive des écoles, des entreprises et des déplacements à partir du début du mois prochain:

Les élèves des écoles maternelles et primaires devraient rentrer le lundi et les élèves plus âgés le 3 mai.

La règle relative aux déplacements de 10 kilomètres sera levée et les déplacements interrégionaux seront autorisés à partir du 3 mai,

Restaurants pour servir les clients en plein air, capacité limitée à partir de la mi-mai,

Les cinémas, théâtres et musées devraient rouvrir avec une capacité réduite à partir de la mi-mai,

Les entreprises non alimentaires ouvriront également leurs portes à la mi-mai.

La proposition de lever le couvre-feu de 6h à 19h n’a pas encore été discutée.

L’histoire continue

Vaccination

Macron compte également sur la France qui atteindra son objectif de vacciner 20 millions de personnes avec au moins une dose d’ici la mi-mai, contre 13 millions actuellement.

Jusqu’à présent, un quart de la population adulte a eu au moins une injection.

Parmi ceux-ci, 4,8 millions ont reçu deux injections, a indiqué mardi le ministre de la Santé Olivier Véran.

Parallèlement, le ministère de l’Emploi a annoncé qu’environ 400 000 salariés de plus de 55 ans pourront désormais bénéficier d’un accès prioritaire à la vaccination à partir du 24 avril.

Plus de 20 professions ont été ajoutées à la liste des priorités, notamment les chauffeurs de transports publics, le personnel de nettoyage et de sécurité, les travailleurs des supermarchés et de l’industrie alimentaire.

Depuis le 17 avril, les salariés du secteur de l’éducation sont éligibles à la vaccination prioritaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *