Le Royaume-Uni «  envisage d’ajouter la France à la liste rouge des interdictions de voyager  »

Cette décision intervient au milieu de la hausse des cas de la variante sud-africaine de Covid-19 en France, ce qui a conduit à un nouveau verrouillage de quatre semaines, avec de nouvelles infections atteignant 30000 en une journée dimanche.

Un ministre du gouvernement de Boris Johnson, cité par le Times, a déclaré que des discussions étaient en cours pour ajouter la France à la liste rouge, en particulier compte tenu de la forte prévalence de la nouvelle variante.

«S’il y a un autre pic en Europe et qu’il est à des niveaux effrénés, nous ne voulons pas le ramener ici», a déclaré le ministre, qui n’a pas été nommé.

Des sources ont également déclaré que le Royaume-Uni n’irait pas «aussi loin que la France l’avait fait en décembre» lorsque la découverte d’une nouvelle variante en Grande-Bretagne a conduit le gouvernement Macron à interdire toutes les arrivées en provenance du Royaume-Uni pendant 48 heures.

Cependant, aucune décision officielle n’a encore été prise.

La décision de mettre la France sur la liste serait une complication supplémentaire au milieu de la bataille de vaccins en cours entre le Royaume-Uni et l’Union européenne sur la fourniture de jabs AstraZeneca.

De hauts responsables de l’UE ont déclaré que les demandes du Royaume-Uni pour l’accès aux jabs produits en Europe seront examinées «très sévèrement» jusqu’à ce qu’AstraZeneca, dont le siège social au Royaume-Uni remplisse son contrat avec le bloc.

Ces commentaires sont intervenus avant un sommet à Bruxelles où les dirigeants de l’UE devraient discuter de la possibilité d’une interdiction d’exporter au Royaume-Uni.

Il est peu probable que le chaos de décembre se répète à la frontière entre le Royaume-Uni et la France, même s’il est placé sur la liste rouge de la Grande-Bretagne. Les transporteurs transportant des fournitures essentielles et de la nourriture n’auraient pas à être mis en quarantaine, conformément aux règles des autres pays de la liste rouge, qui ciblent principalement les touristes.

Le Royaume-Uni a resserré ses règles de quarantaine la semaine dernière pour la liste des 36 pays dans lesquels les voyageurs devront se soumettre à une quarantaine obligatoire de 10 jours dans un hôtel ou un établissement gouvernemental.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *