Le sommet de la France examinera comment stimuler la reprise économique en Afrique, a déclaré le ministre

PHOTO DE DOSSIER: Le ministre français de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, assiste à une conférence de presse pour le lancement de la campagne de l’impôt sur le revenu 2020 au ministère des Finances de Bercy à Paris, France, le 8 avril 2021. REUTERS / Sarah Meyssonnier

ABIDJAN (Reuters) – Un sommet du 18 mai en France examinera comment les pays en développement, en particulier en Afrique, peuvent éviter de prendre du retard alors que l’économie mondiale rebondit après la pandémie de coronavirus, a déclaré vendredi le ministre français de l’Économie, Bruno Le Maire.

Le Fonds monétaire international a alloué 23 milliards de dollars de financement direct aux pays d’Afrique subsaharienne, dont l’économie combinée a reculé de 1,9% en 2020 – sa pire contraction jamais enregistrée. Sa reprise devrait suivre le reste du monde en 2020-25.

L’argent du FMI «ira directement aux économies africaines afin que vous puissiez également relancer vos économies et participer à la grande reprise mondiale», a déclaré Le Maire aux journalistes lors d’une visite de deux jours en Côte d’Ivoire.

Il a déclaré que le sommet examinerait les moyens de soutenir les petites et moyennes entreprises de la région, notamment par le biais de garanties de prêts. Selon le FMI, ces entreprises ont eu du mal à obtenir des financements au milieu de la récession, qui a fait baisser l’emploi de 8,5% et laissé 17 pays du continent en situation de surendettement ou proche de celui-ci.

Reportage d’Ange Aboa; Écrit par Alessandra Prentice; Montage par Toby Chopra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *