Les chiffres de Covid en France se stabilisent, selon le président de la commission médicale

La situation du Covid-19 en France commence à se stabiliser et le nombre de cas positifs pour 100 000 citoyens diminue presque partout, a déclaré le professeur François-René Pruvot, président de la commission médicale du CHU de Lille.

Il a dit qu’il espérait voir une baisse du nombre d’admissions dans les unités de soins intensifs pour des raisons liées à Covid dans les deux prochaines semaines.

«Le taux d’incidence pour 100 000 habitants diminue presque partout. Peut-être un peu moins en Ile-de-France, mais dans la plupart des régions, ce taux est en baisse », a-t-il déclaré dans un entretien à Franceinfo.

Santé Publique France, une agence de santé publique, a déclaré dans sa mise à jour hebdomadaire Covid-19 du 15 avril que le taux d’incidence national est stable, ayant baissé de 0,6% par rapport à la semaine précédente.

Le taux d’incidence est le nombre de personnes sur 100 000 dont le test de dépistage du Covid-19 est positif. Il est actuellement de 376 au niveau national. Le seuil d’alerte de la France est supérieur à 50.

Le taux de tests positifs en France, qui correspond au pourcentage de tests positifs sur l’ensemble des tests effectués, est de 9,25%. A titre de comparaison, fin décembre 2020, il était un peu moins de 3%. Au sommet de la deuxième vague en novembre 2020, il a atteint plus de 15%.

Le tableau ci-dessous montre l’évolution des cas de Covid-19 en France.

Source: CovidTracker.fr

Santé Publique France a écrit dans sa dernière mise à jour:

«En semaine 14 (du 5 au 11 avril 2021), les indicateurs épidémiologiques sont restés à un niveau très élevé, avec une stabilisation de la majorité des indicateurs.

«On constate un ralentissement de la circulation virale, notamment dans les départements où des mesures de restriction renforcées avaient été mises en place les 20 et 27 mars 2021.

«Néanmoins, la tension hospitalière persiste dans toute la France métropolitaine et la mortalité est toujours en hausse, une évolution attendue en raison de l’intensité de l’épidémie ces dernières semaines.

Le tableau ci-dessous montre l’évolution des patients en réanimation due au Covid-19 en France.

Source: CovidTracker.fr

Le professeur Pruvot a déclaré que le nombre de personnes admises dans les unités de soins intensifs commençait à se stabiliser – il a augmenté de 3% par rapport à la semaine dernière.

«Le problème est que les patients ont une durée moyenne de séjour légèrement plus élevée – des patients un peu plus jeunes et plus gravement malades.

«L’ajout de nouveaux patients, même en petit nombre, augmente le nombre total. Nous espérons toujours voir une baisse dans les deux semaines à venir. »

Il a dit que les hôpitaux en France étaient «saturés» mais pas encore «débordés».

Santé Publique France a noté qu’au cours des quatre dernières semaines, la tranche d’âge des 75 ans et plus a le taux d’incidence le plus faible, même s’il reste élevé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *