Les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne vont discuter de l’Afghanistan

Les ministres des Affaires étrangères des États-Unis, de Grande-Bretagne, de France et d’Allemagne s’entretiendront sur l’Afghanistan (dossier)

Berlin:

Les ministres des Affaires étrangères des États-Unis, de Grande-Bretagne, de France et d’Allemagne vont s’entretenir mercredi sur l’Afghanistan, après que les États-Unis ont annoncé le retrait de toutes leurs troupes du pays d’ici le 11 septembre.

« Le principal objectif des pourparlers est l’Afghanistan. D’autres questions à traiter sont les développements actuels à la frontière ukraino-russe et l’accord nucléaire avec l’Iran », a déclaré le ministère allemand des Affaires étrangères dans un communiqué.

La réunion dite « Quad » fera suite à des discussions plus larges entre les ministres de la Défense et des Affaires étrangères de l’alliance transatlantique de l’OTAN.

Le président Joe Biden annoncera officiellement mercredi le retrait de toutes les troupes américaines d’Afghanistan avant le 20e anniversaire des attaques du 11 septembre de cette année, mettant fin à la plus longue guerre américaine malgré les craintes croissantes d’une victoire des talibans, ont déclaré des responsables.

Plus tôt mercredi, la ministre allemande de la Défense, Annegret Kramp-Karrenbauer, a déclaré que compte tenu du calendrier américain, cela signifiait qu’un retrait de l’OTAN était probable en septembre.

« Nous avons toujours dit: nous entrerons ensemble, nous partirons ensemble », a-t-elle déclaré à la télévision publique ARD. « Je suis pour un retrait ordonné et c’est pourquoi je suppose que nous (l’OTAN) accepterons cela aujourd’hui. »

(Cette histoire n’a pas été modifiée par le personnel de NDTV et est générée automatiquement à partir d’un flux syndiqué.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *