Les Français «  surexposés  » aux SUV par des publicités implacables, prévient une ONG

Délivré le: 24/03/2021 – 18:56

La branche française du World Wildlife Fund exhorte le gouvernement à réprimer la publicité pour les voitures SUV très polluantes – généralement représentées dans des paysages naturels – qui, selon l’ONG, apparaissent excessivement sur les panneaux d’affichage, dans les journaux et à la télévision.

Dans une étude publiée mercredi, le WWF a averti que les SUV écrasaient le marché de la publicité, représentant en moyenne 3 heures et 50 minutes de publicité télévisée par jour en 2019 et 18 pages de médias imprimés.

« Les consommateurs français sont surexposés à la publicité SUV et sous-exposés à la publicité pour des modèles de voitures plus légers et moins émetteurs », a déclaré le WWF.

Sur les 4,3 milliards d’euros de publicité dépensés en France par 11 marques automobiles en 2019, 1,8 milliard – soit 42% – ont été consacrés à la promotion des SUV, a indiqué le WWF.

Une demande en plein essor

Les SUV – abréviation de véhicules utilitaires sport – sont des voitures de tourisme puissantes de grand format qui combinent des caractéristiques de déchargement telles que la garde au sol surélevée. Ils ont connu une demande en plein essor en Europe, aux États-Unis et en Chine.

En raison de leur taille, les SUV consomment plus de carburant que les voitures plus petites, l’Agence internationale de l’énergie avertissant que leur popularité pourrait annuler les avantages environnementaux des voitures électriques.

Le rapport du WWF intervient alors que le parlement français débat de l’opportunité de restreindre la promotion des produits hautement polluants dans le cadre de son examen du projet de loi phare du gouvernement sur le climat et la résilience.

« L’espace publicitaire ne doit pas continuer à promouvoir des véhicules dont l’achat est découragé par nos politiques publiques », a écrit la présidente du WWF, Isabelle Autissier, dans un éditorial accompagnant le rapport.

« Les publicités montrent des SUV conduisant à travers des paysages magnifiques et sauvages, mais ces voitures consomment beaucoup de carburant et émettent beaucoup de gaz à effet de serre, elles ne sont donc pas vraiment un cadeau pour la nature. »

Le WWF avait précédemment averti que, au cours de la dernière décennie, les SUV «lourds» et «gourmands» étaient devenus la deuxième source de croissance des émissions françaises – juste derrière le secteur aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *