Les Pays-Bas battus par la Turquie, la France tenue par l’Ukraine

Publié le: 24/03/2021 – 22: 54Modifié: 24/03/2021 – 22:52

Paris (AFP)

Mercredi, les Pays-Bas se sont effondrés sur une défaite dramatique 4-2 contre la Turquie lors de leur premier match de qualification pour la Coupe du monde 2022, tandis que la France, championne en titre, était détenue par l’Ukraine malgré un brillant but d’Antoine Griezmann et que la Belgique est revenue par derrière pour battre le Pays de Galles.

Le Portugal, champion d’Europe, s’est battu 1-0 contre l’Azerbaïdjan, mais la Croatie, finaliste de la Coupe du monde 2018, a perdu 1-0 en Slovénie alors qu’elle commençait sa tentative d’atteindre la finale au Qatar.

À Istanbul, la Turquie menait 3-0 peu après la mi-temps grâce à deux buts de Burak Yilmaz et une frappe de Hakan Calhanoglu, mais les remplaçants Davy Klaassen et Luuk de Jong ont donné de l’espoir aux Néerlandais de Frank de Boer.

Le merveilleux coup franc de Yilmaz lui a scellé un triplé et la Turquie une victoire cruciale, cependant, dans un match entre les deux favoris pour se qualifier du groupe G.

« Résultat très décevant, ainsi que la façon dont ce résultat est arrivé », a déclaré De Boer à NOS TV.

La défaite a été un terrible début de campagne pour les Pays-Bas, qui n’ont pas réussi à se qualifier pour l’Euro 2016 ou la Coupe du monde 2018, mais sont l’une des équipes imaginées avant la finale retardée de l’Euro 2020 cette année.

La France a lancé sa défense de titre avec un match nul 1-1 contre l’Ukraine au Stade de France.

Griezmann a bouclé une belle finition de l’extérieur de la surface dans le coin supérieur à la 19e minute pour égaliser David Trezeguet à la quatrième place sur la liste des buts de tous les temps de la France, avec 34.

Mais Presnel Kimpembe a franchi son propre filet avant l’heure de jeu pour égaliser l’Ukraine.

Le défenseur du Paris Saint-Germain a eu une chance tardive de se faire pardonner, mais s’est dirigé trop près du gardien extérieur Georgiy Bushchan.

L’autre match du groupe D a vu la Finlande et la Bosnie-Herzégovine faire match nul 2-2, Teemu Pukki marquant deux buts pour les Finlandais à Helsinki.

– La Belgique voit au large du Pays de Galles –

La Belgique, première équipe mondiale, a pris du retard tôt contre le Pays de Galles, mais s’est battue pour surclasser ses adversaires 3-1.

Harry Wilson a marqué un excellent premier match pour le Pays de Galles à la 10e minute à Louvain, mais Kevin De Bruyne et Thorgan Hazard ont marqué en l’espace de six minutes pour donner l’avantage aux hôtes avant la demi-heure.

Le buteur record de la Belgique, Romelu Lukaku, a bouclé les points avec un penalty à 18 minutes de la fin, donnant aux Red Devils une mesure de revanche pour leur défaite en quart de finale de l’Euro 2016 contre le Pays de Galles.

Les hommes de Roberto Martinez occupent la deuxième place du premier tableau du groupe E derrière la République tchèque, qui a battu l’Estonie 6-2 sur terrain neutre en Pologne, le milieu de terrain de West Ham Tomas Soucek réalisant un triplé.

Le Portugal, qui défend le titre à l’Euro 2020 plus tard cette année, a connu des difficultés lors de son match d’ouverture du Groupe A contre l’Azerbaïdjan à Turin.

Mais le but contre son camp de Maksim Medvedev neuf minutes avant la mi-temps était suffisant, malgré Cristiano Ronaldo, sur 102 buts internationaux, échouant à combler l’écart avec le record de tous les temps de l’Iranien Ali Daei de 109.

Leur rival de groupe, la Serbie, s’est battu pour battre la République d’Irlande 3-2, alors qu’Aleksandar Mitrovic quittait le banc pour saisir un doublé en seconde période.

– «  Droits de l’homme, sur et en dehors du terrain  » –

Les stars norvégiennes Erling Braut Haaland et Martin Odegaard ont enfilé des t-shirts avec le slogan «  Les droits de l’homme, sur et en dehors du terrain  » pour soutenir les travailleurs migrants qui construisent des sites de la Coupe du monde au Qatar pour la finale 2022.

Haaland, le capitaine national Odegaard, ainsi que ses coéquipiers, portaient les maillots lorsque les hymnes nationaux ont été joués avant leur succès 3-0 à Gibraltar.

Les Scandinaves devancent la Turquie dans le groupe G.

Ailleurs, la Russie, quart de finaliste 2018 à domicile, a bégayé vers une victoire 3-1 à Malte.

Toujours dans le groupe H, la Croatie a été battue par le but précoce de Sandi Lovric pour la Slovénie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *